Montagnes du Troodos, le Poumon Vert

Nature, paysages et délices

Panoramas sans fin, nature d’une beauté immense parsemée de sentiers serpentés et les délices locaux caractérisent les montagnes du Troodos. Le cœur vert de Chypre est donc un lieu incontournable pour tout voyageur qui se rend sur l'île méditerranéenne.

Avec ses 1.951 m, le mont Olympe est le sommet culminant de Chypre et en partie pour cette raison, l’abri de rêve pour tous ceux qui sont à la recherche d’un peu de fraîcheur durant les mois chauds de l’été. Les environs des montagnes du Troodos offrent des vues impressionnantes et des magnifiques villages de montagne. La diversité des paysages offre aux vacanciers actifs et aventureux une vaste gamme de sentiers de randonnée de différentes longueurs et difficultés.

Les églises et les monastères dans les montagnes du Troodos valent certainement le détour. Les églises byzantines avec leur architecture unique disposent de fresques très colorées. Dix de ces églises et monastères sont même inclus sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le monastère de Kykkos, fondé en 1100 et le monastère de Trooditissa, datant du 13e siècle, sont très impressionnants.

 

Meze et Commandaria

Pour les Chypriotes, manger et boire, c’est important et beaucoup d'amour et de temps y sont consacrés. La gastronomie chypriote mérite sans aucun doute une place sur la liste des points forts de l'île. Une véritable expérience est le Meze chypriote servi dans l'une des tavernes traditionnelles. Le meze est un large choix de plats locaux servis l’un après l’autre et pour lesquels - à la chypriote - on prend tout son temps!

Outre la nourriture, Chypre est également le garant pour d’excellents vins grâce à sa centenaire histoire du vin. L’Office de Tourisme de Chypre a défini sept routes des vins à travers toute l'île. Faites un arrêt dans l'un des villages et visitez un vignoble local. Un bon conseil est Kommandaria, un vin doux pour le dessert, fabriqué sur place depuis 800 ans.

 

 

05-02-17 - par Cyprus Tourism Organisation