Destination tendance des vacanciers

Huitième résultat record d’affilée

l’ONAT enregistre un huitième résultat record d’affilée Paris, 1 er mars 2018 – En 2017, le tourisme entrant allemand a atteint des résultats record pour la huitième fois consécutive. De janvier à décembre, l'Office fédéral de la statistique a enregistré 83,9 millions de nuitées internationales dans des établissements d'hébergement d’au moins dix lits, soit 3,1 millions de plus qu'en 2016 avec une augmentation de 3,6 % par rapport à la même période l'année précédente. Les nuitées françaises de janvier à décembre 2017 enregistrent plus particulièrement une hausse de 2,1% par rapport à la même période en 2016, soit plus de 3,52 millions de nuitées supplémentaires.

Petra Hedorfer, présidente du directoire de l'Office National Allemand du Tourisme (ONAT), explique : « Tout au long de l'année 2017, le tourisme entrant allemand s’est développé de manière très dynamique. 2017 s’est en effet clôturée avec une croissance presque trois fois plus élevée que l'année précédente. Des conditions économiques favorables, la stabilité politique sur d'importants marchés émetteurs et l'excellente position de l'Allemagne comme destination touristique dans la concurrence internationale sont autant de facteurs de ce remarquable bilan. Avant tout en tant que destination de vacances, nous avons pu marquer des points auprès de visiteurs du monde entier ».

Hausse supérieure à la moyenne de la demande des vacanciers

Les voyages à titre privé sont le moteur de la croissance du tourisme entrant en Allemagne. Selon les résultats annuels préliminaires de l’étude IPK International pour 2017, le nombre de voyages de vacances en Allemagne a augmenté de cinq pour cent, y compris les courts séjours qui se sont eux élevés de huit pour cent.

Le plus petit segment, celui des "visites de parents et amis" affiche une croissance de sept pour cent. Quant aux voyages d'affaires, leur nombre est supérieur de 1% par rapport à 2016. D'autres tendances pour l'année de voyage 2017 selon IPK : dans le segment des voyages loisirs, le tourisme urbain est en plein essor avec une hausse de 15%. Les réservations en ligne continuent d'augmenter avec une hausse de 5% par rapport aux ventes traditionnelles. Concernant les moyens de transports, les cars et autobus gagnent des parts de marché significatives.

L'Europe toujours premier marché émetteur

L'Europe reste le plus grand marché émetteur pour le tourisme entrant en Allemagne ; près de trois quarts des nuitées sont générées sur ce continent.

22-03-18 - par Office National Allemand du Tourisme