L'Allemagne, destination voyage

Rétrospective de l’année 2020 et perspectives de reprise pour 2021

Bruxelles, 17 mars 2021 - Le tourisme entrant en Allemagne a subi d'énormes pertes en 2020. Néanmoins, pendant la pandémie de Covid-19, la destination de voyage Allemagne a réussi à gagner des parts de marché sur ses concurrents européens et à prendre la première place parmi les destinations de voyage des Européens. En outre, davantage de personnes ont l'intention de voyager à nouveau en 2021. L'Office National Allemand du Tourisme (ONAT) développe cette analyse en se basant sur les dernières études d'IPK International, qui a mené plusieurs d'enquêtes afin d’évaluer l'impact de la Covid-19 sur le tourisme international et le développement des intentions de voyage.

2020 : 416 000 nuitées de Belges en Allemagne

En 2020, un total de 176 millions d'Européens ont voyagé au sein de l'UE, dont 23,9 millions vers l'Allemagne, soit 13,6 %. La part des nuitées européennes sur une base annuelle est passée de 74 à 85 pour cent. Sur le total mondial des nuitées - 32 millions - les Belges sont fortement représentés avec 1,3% - soit 416 000 nuitées.

En 2020, les tendances suivantes se sont également dégagées : la durée du voyage de l'Européen était en moyenne plus longue (de 6,3 à 7,2 nuits), ses dépenses de voyage ont diminué de 13 % pour atteindre 556 euros et il a préféré voyager en voiture, tandis que la part des voyages en avion, en train et en bus a diminué plus que la moyenne. Près de 30 % des Européens ont voyagé en Allemagne sans réservation préalable : une nouvelle augmentation par rapport aux voyageurs qui ont réservé leur voyage longtemps à l'avance.

2021 : perspectives pour la destination Allemagne

Par rapport à 2020, les Européens ont à nouveau davantage l'intention de voyager en 2021 : selon l'enquête de février 2021 dans le cadre de l'étude Monitoring Sentiment for Domestic and Intra-European Travel de la Commission européenne du voyage (ETC), 54 % des Européens - dont 55,3 % des Belges - prévoient de voyager au cours des six prochains mois, contre 49 % dans l'enquête de novembre. En termes d'intentions de voyage, l'Allemagne se classe au cinquième rang mondial des destinations de voyage au début de l'année 2021. La Belgique, avec 65,9 %, arrive en troisième position de tous les marchés européens les plus susceptibles de vouloir repartir en vacances.

Les villes sont le premier pôle d'attraction touristique en Allemagne, même en période de pandémie. Les séjours en ville sont en tête des intentions de voyage pour 2021 avec 50 pour cent, suivis par les vacances rurales et à la montagne, axées sur la nature, avec 41 pour cent. 34 pour cent des personnes interrogées souhaitent passer des vacances à la plage en Allemagne.

Petra Hedorfer, Présidente du Directoire de l’ONAT explique : « L'Europe est et reste la plus importante région source pour le tourisme entrant allemand. La propension généralement élevée à voyager à l'étranger sur le continent européen et notre large profil touristique varié avec des villes, une offre culturelle, des paysages naturels et de nombreuses activités assoient la position forte de l’Allemagne au sein de la concurrence internationale des destinations. Ainsi, de bonnes perspectives de reprise se profilent pour le tourisme entrant allemand. »

Toutes ces informations ainsi que des informations complémentaires sont également présentées dans la brochure "Faits - Chiffres - 2020" désormais disponible en ligne.

Perscontact:
Duitse Nationale Dienst voor Toerisme
Nele Indevuyst
Press & Digital Manager
Kunstlaan 11
1210 Brussel
Tel.: +32 2 240 45 85
E-mail: [email protected]

 

 

L'Office National Allemand du Tourisme    

L'Office National Allemand du Tourisme (ONAT), dont le siège se trouve à Francfort-sur-le-Main, est le « syndicat d'initiative » national de l'Allemagne. Il promeut les activités touristiques de l'Allemagne pour le compte du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi), qui lui apporte son soutien en vertu d'une décision du Parlement fédéral allemand. L'ONAT élabore et communique des stratégies et des produits visant à renforcer l'image positive des destinations touristiques allemandes à l'étranger et à stimuler le tourisme en Allemagne. Pour mener à bien cette mission, il possède 27 représentations locales dans le monde actives sur 40 marchés. Pour plus d'informations, consultez notre centre de presse en ligne à l'adresse : www.germany.travel/presse.

 

Se concentrer sur la numérisation et la durabilité

L’ONAT encourage un tourisme durable tourné vers l'avenir, conformément aux objectifs du gouvernement fédéral. L'accent est mis sur les questions de numérisation et de durabilité. L’ONAT est un pionnier dans le développement de technologies immersives (réalité virtuelle, augmentée et mixte), l'utilisation d'interfaces conversationnelles (par exemple, les assistants vocaux) et les applications d'intelligence artificielle comme les chatbots. Pour assurer la visibilité des offres touristiques sur les plateformes de marketing, l’ONAT coordonne le projet commun de données de l'industrie allemande du tourisme afin de développer un graphique de connaissances.

 

La durabilité est une question transversale depuis plus d'une décennie et est abordée de manière stratégique dans toutes les divisions. L'organisation poursuit une stratégie à trois piliers qui combine le transfert externe de connaissances et une approche de communication d'accompagnement avec une initiative interne de durabilité. L’ONAT aborde la question future du tourisme responsable en positionnant l'Allemagne comme une destination de voyage avec des offres durables et inclusives au sein de la concurrence internationale. La pandémie de Covid-19 a intensifié le changement de valeurs vers une plus grande responsabilité socio-écologique dans le comportement des voyageurs internationaux.

18-03-21 - par Office National Allemand du Tourisme