Goodbye 2018…

... Une Année Passionnante!

Oh Boy, what a year. A première vue, il ne s’est rien passé de spectaculaire en 2018. Nous avons été épargnés par de gros attentats (le fait que je compare ‘’gros attentats’’ et ‘’petits attentats’’ indique une dangereuse accoutumance, me dis-je en écrivant ces mots). L’année a commencé par la tempête Aleonor et nous avons ensuite connu un été exceptionnel avec 76 journées chaudes, 37 journées estivales et 8 tropicales. Soit en pourcentage : 26% de journées chaudes en plus, 76% de journées estivales en plus et 400% de journées tropicales en plus…

Il apparaît aujourd’hui que cet été a eu un effet paralysant sur les réservations à partir de, disons, fin mai. Cette paralysie a entraîné forcément de plus faibles résultats en général. C’est une première constatation : pour la première fois depuis très longtemps, un phénomène météorologique a contrecarré les projets et le chiffre d’affaires budgétisé de très nombreux acteurs dans les marchés source. Il y a ici matière à réflexion.

Du côté des tour-opérateurs, c’est clair : ceux qui ne jurent que par les banques de lit et une offre où ‘’tout est réservable’’ sans différentiation vont au-devant de grandes difficultés à l’avenir. La concurrence avec les OTA est mortelle. Ces dernières doivent aussi se soucier de leur forte dépendance à Google. Car Google est très cher. Et quand on parle de monopole…

Les généralistes de la première heure voient dans la combinaison de leurs propres produits et d’une intégration verticale se profiler une stratégie prometteuse pour l’avenir. Les tour-opérateurs de niche remarquent que la demande pour leurs produits sur mesure augmente structurellement : le consommateur est demandeur de voyages originaux et fait appel de plus en plus souvent au duo agent de voyages – acteurs de niche.

Du côté des compagnies aériennes, la situation est beaucoup moins claire. Lufthansa & Co trouvent leur intérêt dans l’application NDC. Les GDS et les grandes chaînes d’agences de voyages ne sont pas de cet avis… mais des accords ‘’secrets’’ ont cependant été conclus en coulisses dans le courant de 2018. Niveau zéro de transparence, à l’image de la politique belge (voilà pour la référence).

Le secteur du Business Travel s’en sort bien dans l’ensemble. Les grandes comme les plus petites entreprises ont – c’est une triste vérité – découvert la valeur ajoutée d’un partenaire professionnel fiable lors des attentats de Bruxelles, Paris et dans d’autres villes. Des milliers de voyageurs ont été efficacement assistés et pris en charge. Ils ont pu prendre conscience que leur statut était différent des ‘’self bookers’’. La question qui se pose : comment utiliser ces arguments pour promouvoir vos services via un plan marketing ? Il y a ici aussi matière à réflexion. Egalement pour les voyages de vacances d’ailleurs.

Le secteur du Leisure Travel envisage avec anxiété l’année 2019. Un ‘’blues des réservations’’ a eu un impact sur la période des réservations anticipées. Quand le consommateur sera-t-il prêt a enfin réserver ses vacances et quels sont les arguments à avancer pour le convaincre ? A suivre de près.

L’année 2019 s’annonce particulièrement intéressante. Nous nous attendons à quelques grandes acquisitions, des méga fusions dans l’univers aérien et la première reprise ‘’Phygital’’où un OTA va racheter un important TO. Nous nous attendons aussi à quelques faillites surprenantes : pour certains, 2018 n’aura pas de prolongement en 2019 et pour quelques acteurs, l’hiver s’annonce déjà rude.

2018 a été une année fantastique pour Travel360°Benelux. Notre position unique dans le Travel Content a été plus que jamais valorisée et notre approche ‘’Multichannel & Multimessage’’ apparaît comme étant la plus efficace en termes de communication B2B. Notre équipe de base de 6 passionnés est en permanence soutenue par des partenaires pros spécialisés dans les domaines du contenu, du graphisme et de l’informatique. Nous attendons tous avec impatience la fin d’une année 2018 très très chargée avant de nous projeter à nouveau à fond dans 2019. Nous avons déjà prévu quelques initiatives qui devraient rencontrer au beau succès dans le secteur.

Chère année 2019, je peux presque te toucher. Viens ici que je t’embrasse avant de commencer ensemble une nouvelle balade qui s’annonce superbe. A nos fans, à nos lecteurs et à nos partenaires : que les jours qui viennent vous apportent le bonheur. Et surtout, soyez attentifs les uns aux autres. Car à la fin, c’est l’amour et l’amitié qui triomphent toujours. Hell, yes!

21-12-18 - par Jan Peeters