Bonne Année 2019

Et elle s'annonce mouvementée

Un sentiment d’incertitude, une tendance à la résignation et une inquiétude palpable : voilà l’état d’esprit qui prédomine chez les professionnels du secteur du voyage lors des premiers salons et des premières réceptions de nouvel an. Les discours jouent certes la carte de l’optimisme, mais il règne dans les conversations en groupes restreints une atmosphère teintée de réserve. Bref, on ne sait pas très bien à quoi s’attendre.

Une grande incertitude : les réservations

Il existe une certaine crainte vis à vis de l’évolution des réservations. Pour les principaux acteurs, le mot d’ordre est clairement ‘’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions’’. Il est cependant évident que le retard par rapport à l’année passée commence à se manifester et suscite une inquiétude grandissante ainsi qu’une nervosité croissante. Les prix ne vont pas tout de suite baisser – ce n’est d’ailleurs pas possible avec les forfaits plancherdes réservations anticipées – mais la publicité est actuellement basée sur les prix les plus bas dans l’assortiment.

Une tendance à la résignation : les facteurs externes

Il existe aussi une forme de résignation étant donné que 2018, notamment, a prouvé que nous n’avions pas toutes les cartes en main. Il est clair que les facteurs externes sont plus nombreux chaque année. 2018 a été une année sans trop d’événements spectaculaires, mais l’été chaud a mis un fameux grain de sable dans l’engrenage des réservations. Ce phénomène a amené le secteur à réfléchir. Une remarque : il est à espérer que cette ‘’résignation’’ va bientôt se traduire dans une accélération de la prise de conscience par rapport à des ‘’vérités qui dérangent’’. Citons, entre autres, les débats sur le réchauffement climatique, la sensibilisation croissante des consommateurs sur des thèmes comme le surtourisme ou sur la responsabilité de notre secteur en termes de pollution ou de conditions de travail chez certains de nos partenaires à l’étranger…

Une inquiétude palpable

L’inquiétude vis-à-vis du retard en matière de réservations est un grand classique : certaines années, le volume nécessaire est atteint plus tard que dans d’autres et les nerfs des managers et des dirigeants sont mis à rude épreuve. Avec une saison de réservations qui a  commencé en novembre de l’année dernière, il est possible de prendre aujourd’hui le pouls de la situation et il est assez faible. Et c’est là qu’un vieil adage qui garde toute sa pertinence refait son apparition : les réservations que vous n’avez pas pu effectuer en hiver sont plus que probablement perdues et le retard accumulé pendant ces quelques mois ne se rattrape plus.

L’ambiance générale : Party While We Still Can

Ces trois aspects expliquent cette atmosphère de malaise qui se dissimule derrière les conversations animées un verre à la main et les discours enjoués. Sans doute pour faire l’impasse sur ces problèmes émergents et pouvoir commencer l’année sur une note positive.

Les certitudes sont bousculées

Nous craignons que 2019 soit une année qui risque de miner nos dernières certitudes. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’elle sera une mauvaise année : elle sera au contraire une année qui nous permettra de ne plus nous cacher derrière de vieilles habitudes bien ancrées, derrière des positions d’un autre âge et surtout, derrière les excuses classiques. Il va falloir tous se prendre en main, exposer clairement notre avis et oser affronter la ‘’nouvelle réalité’’ sans savoir aujourd’hui de quoi elle sera faite.

Une année exceptionnelle, vraiment ‘’exceptionnelle’’

2019 sera une année passionnante, peut-être la plus passionnante depuis longtemps. Nous allons la suivre de près et en prendre régulièrement le pouls. Ce ne sera pas en effet une année d’anecdotes ou de nouvelles sans relief : ce sera une année qui demandera d’effectuer des ajustements ou des changements radicaux là où c’est nécessaire. Les mots-clés : responsabilité, équilibre, changement, flexibilité et renouvellement de notre échelle de valeurs. Des mots que vous retrouverez souvent chez Travel360°Benelux. Nous sommes impatients d’y être car nous sentons à quel point cette année 2019 s’annonce exceptionnelle sur tous les plans. Nous allons y mordre à pleines dents. Promis, juré !  

10-01-19 - par Jan Peeters