555 Thomas Cook Shops repris

Des milliers de jobs sauvés

Une chaîne d’agences de voyages qui triple en une fois le nombre de ses agences. Le repreneur était jusqu’à aujourd’hui une grande chaîne dirigée par ses fondateurs. La première agence avait vu le jour en 1980 pour devenir au fil du temps une entreprise florissante. Elle est 3 fois plus grande en 2019. Qui a dit que les agences de voyages n’avaient pas d’avenir ?

Les nouveaux propriétaires : un couple d’entrepreneurs connus

John et Irene Hays sont réputés dans l’univers britannique du voyage. Respectés par tous et même admirés, surtout par la façon dont Hays Travel a été géré au cours des dernières années. L’entreprise a depuis sa naissance toujours généré des bénéfices. Une fameuse performance.

J’ai rencontré John et Irene il y a des années dans ma période UK. C’étaient des entrepreneurs typiques qui ne comptaient pas leurs heures. Toujours souriants et à la tête d’un très vaste réseau dans l’industrie britannique du voyage. Ils sont devenus riches tout en restant simples. Avec le sens aigu des responsabilités et un penchant certain pour l’humour. Une caractéristique qui se retrouvait dans chacune de leurs agences. Leur marque de fabrique.

Toutes les agences ouvertes aujourd’hui

Et maintenant, le couple Hays a mis la main sur 555 agences UK de Thomas Cook UK. Les contrats de location ont été directement repris aux propriétaires des locaux et John Hays vient de confirmer ce jeudi que toutes les agences allaient ouvrir à nouveau leurs portes sous la marque et le logo Hays. Un exploit de premier ordre.

745 agences

Hays Travel compte désormais 745 agences dans toute la Grande-Bretagne. C’est un tournant inattendu dans l’histoire de Thomas Cook, mais c’est surtout un signe important pour tous les agents de voyages en Europe : le travel retail est un business qui a de l’avenir et dans lequel différents acteurs sont prêts à investir. On nous a aussi confirmé qu’une autre important acteur du travel retail UK, Barrhead, était disposé à mettre de l’argent dans les 555 Thomas Cook Travel Shop, mais Hays a devancé tout le monde.

Rapidité des négociations

Les critiques au bord de la touche auront remarqué que Hays Travel a pu reprendre le réseau sans devoir payer un montant significatif. Les curateurs ont en effet saisi cette opportunité à deux mains et c’est leur job de vendre le plus de parts possibles de l’entreprise. La rapidité avec laquelle Hays Travel a négocié et la volonté de reprendre l’ensemble du réseau des agences sans la marque Thomas Cook a pesé dans la balance pour que le deal soit rondement mené.

Confiance dans les personnes et dans l’avenir

Il s’agit avant tout de confiance. De confiance dans l’avenir de la vente de voyages via un réseau physique d’agences. Hays Travel n’est pas un département d’un tour-opérateur : c’est une entreprise de retail indépendante qui vend les produits que quasi tous les voyagistes en Grande-Bretagne. L’entreprise a évidemment de nombreux et solides contrats préférentiels. Mais comme l’a confirmé également John Hays, la principale force de Hays Travel ce sont les personnes qui y travaillent et qui vont maintenant y travailler. Grâce à leurs qualités professionnelles, Hays Travel a voulu et a pu effectuer ce pas de géant. La qualité du personnel des Thomas Cook Shops est en effet indiscutable en Grande-Bretagne, comme en Belgique d’ailleurs.

Le travel retail est important

Il existe aussi un intérêt concret pour les agences Thomas Cook en Allemagne, en France et en Belgique. La raison est identique : le travel retail est un business qui a de l’avenir. La force de la ‘’human touch’’ dans le processus de vente de voyages est plus importante que jamais. Egalement et même justement dans un monde ‘’high tech’’. L’achat de vacances est une décision émotionnelle qui est très personnelle pour chaque voyageur. Les agents de voyages qui peuvent apporter cet aspect humain avec le soutien d’une technologie efficace ont tout pour réussir. Hell yes !

09-10-19 - par Jan Peeters