À propos de vrais défis de chaque agent de voyages. À propos du monde d’aujourd’hui. À propos de congrès d’automne.

De nombreux professionnels de l'industrie du tourisme pensent souvent et profondément à l'avenir de la profession d'agent de voyages. Ces dernières années, la tristesse et la peur ont cédé la place aux doutes et à la confusion. Dans quelle direction allons-nous? Quelle est la nouvelle évolution qui déterminera la direction vers laquelle nous irons, et quelle évolution n’est qu'une mode passagère? Ce sont certainement des questions difficiles. Pourtant, nous avons besoin de réponses de toute urgence, pour préparer votre entreprise pour les cinq prochaines années. Une analyse descriptive. Et un appel.

Au jour d’aujourd’hui, personne ne sait comment l'industrie du tourisme se développera. Aujourd’hui, personne ne sait quelle sera la position, le rôle et la viabilité de tour-opérateurs, d’agents de voyages, de OTA, de compagnies aériennes ou d'autres parties. Chacun de ces acteurs est mis au pied du mur par un ou plusieurs nouveaux acteurs. L'offre de "perturbateurs" est élevée : Booking.com, Airbnb, Homeaway.com, CheapTickets ... vous pouvez compléter la liste vous-même. Aujourd’hui, si vous regardez désespérément autour de vous et si vous essayez de contrer ces initiatives, il y a de grandes chances pour que bientôt, découragés et frustrés, vous ayez envie de jeter l'éponge.

Aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de regarder plus loin et de manière plus large. L'industrie du tourisme n’est pas une réserve, ce n’est pas une partie du monde parfaitement délimitée. Au contraire: nous sommes profondément liés à tous les développements possibles dans la société, dans le monde, dans les grandes lignes de l'évolution. Parfois, nous sommes forcés de nous arrêter et de réfléchir, surtout quand le "monde extérieur à l'industrie du tourisme" nous touche droit au cœur avec une catastrophe, une attaque terroriste ou des troubles politiques dans l'une de nos importantes destinations de vacances.

Mais ce ne sont que des excès. La vérité, c’est que notre avenir dépend plus de grands développements dans le domaine du comportement des consommateurs, de la communication, de  la mobilité et du développement de la connaissance que de nos propres initiatives. Voilà précisément pourquoi nous devons être ouverts à des changements majeurs dans le monde entier et dans tous les secteurs, et ensuite nous demander de quelle manière nous pourrons continuer à y avoir une place. Voilà le véritable défi. Pas le comportement du concurrent X ou Y.

Nous vivons dans un monde où la voiture sans le chauffeur n’est plus un rêve, mais une réalité qui peut être déployée en masse demain. Nous vivons dans un monde où nous pouvons être en contact avec tout le monde sur la planète, immédiatement et sans limites ni coûts. Nous vivons dans un monde où le contenu de votre réfrigérateur déterminera quelles commandes seront passées de manière  complétement automatique dans votre supermarché préféré et ces même commandes seront ensuite livrées automatiquement  par drone à votre domicile. Le payement sera effectué par domiciliation, également entièrement automatique.

Nous vivons dans un monde où le travail à domicile prendra une place très importante, de sorte que les gens ne devront plus se trouver tous ensemble dans une file pour être à la même heure et à un même endroit du pays. Nous vivons dans un monde où un travailleur sera en mesure de se louer à plusieurs entreprises à la fois, et même de pouvoir planifier et déterminer lui-même son temps et sa valeur ajoutée pour chaque société. Nous vivons dans un monde où les vacances et les voyages font de plus en plus partie de l'ensemble des besoins de base, tout comme manger, boire, travailler et dormir. Pendant le voyage et les vacances, la vie, la communication avec chacun et le travail se poursuivent.

Pour un professionnel du tourisme, jeune ou plus âgé, la question cruciale est: quelle place est-ce que je veux et je peux occuper dans le monde, tel que décrit ci-dessus? Comment vais-je placer mes produits, mon magasin, ma communication, mon marketing et ma propre personne dans ce monde? De quelle manière les consommateurs, avec les deux pieds dans ce monde, seront-ils informés et servis en matière de voyages et de vacances? Quels sont les produits que je peux mettre sur le marché, avec la bonne combinaison de crédibilité et de la valeur ajoutée, de sorte que le consommateur apprécie les produits et mes services à sa juste valeur? Qu'est encore la vraie valeur dans ce monde, et qu'est ce qui n'en est plus ? Pour quoi je peux encore, à juste titre, demander un payement, et pour quoi pas? Quelles en sont les conséquences pour mon entreprise, pour ma gestion d’entreprise et pour mes plans d’investissement?

Selon moi, ce sont des questions que tout professionnel de tourisme doit se poser aujourd’hui. Pas simple. La matière est vaste, large et semble souvent insaisissable. Pas simple non plus pour le faire sans aide. Car c’est un exercice dans lequel vous-même, votre pertinence et vos perspectives d'avenir sont mis en question.

Par conséquent, ceci me semble être un thème primordial pour les congrès d’automne. Si vous vous préparez pour les congrès annuels d’associations professionnelles, donnez-vous un défi colossal: donnez à ces questions une place centrale. Défiez vos membres à ce qu’ils se posent ces mêmes questions. Confrontez-les avec ce monde. Cherchez des informations, des exemples et des intervenants de tous les coins possibles de la société. Et faites en sorte que votre congrès annuel devienne le début d'un processus qui mènera à la connaissance et aux expériences collectives en constante évolution.

C’est mi-mai. Vous êtes maintenant en pleins préparatifs, tout prend forme maintenant. Il faut agir maintenant. Vos participants vous en seront reconnaissants, car le monde décrit ci-dessus nous attend. Et très vite. May the force be with you. Hell, yes!

13-05-15 - par Jan Peeters