ABTO 2018

Redémarrage

Vous devez avoir du culot et un sens certain de réalisme pour appeler l’année qui vient juste de se terminer une ‘’année de redémarrage’’ lors de votre discours d’entrée en tant que président de l’ABTO (Association of Belgian Tour operators). Luc Coussement l’a fait à l’occasion de la réception de nouvel an dans la B-House de Brussels Airlines. 2018 sera-t-elle l’année d’un secteur du tourisme belge qui collabore enfin ? 

Au revoir le train-train, place au dynamisme

Pour l’ABTO, 2018 est placée sous le signe de la croissance. Croissance du nombre de membres, croissance en termes d’impact et de communication. Ce sont des objectifs ambitieux, certainement pour une association professionnelle qui au cours des dernières années semblait fatiguée, voire usée. Mais on a bossé dur au sein de l’ABTO, de nombreux dossiers ont été menés à bien et il y a eu un travail de lobbying de qualité. Mais il manquait, surtout dans la perception, de l’enthousiasme et du dynamisme.

Nouveauté & Innovation : Travel Trends Report

Le nouveau président a expliqué dans l’intro de son discours qu’il fallait placer la barre plus haut. L’impact de l’ABTO doit être ressenti en permanence et l’instrument principal pour y arriver est l’ABTO Travel Trends Report, une cartographie mensuelle des indicateurs de performance du marché du voyage organisé et (!) non-organisé. La collaboration avec Gfk garantit que les chiffres, les tendances et les évolutions seront le reflet de la réalité du terrain. Le rapport sera exclusivement destiné aux membres de l’ABTO qui pourront ainsi utiliser les données disponibles pour leurs propres analyses, leurs prévisions et leurs décisions stratégiques.

J’ai pu avoir un  avant-goût de ce qui va finalement se passer et à quoi cela va ressembler. Ma conclusion actuelle est la suivante : L’ABTO fait enfin ses premiers pas dans l’univers Big Data. La structure et le système sont  opérationnels – une belle performance en quelques mois – et seront désormais alimentés chaque mois avec des données. Ce sera donc un ensemble toujours plus riche en données grâce auxquelles les membres pourront davantage affiner leurs analyses. Le groupe de travail mené par Pierre Fivet de Vacansoleil a travaillé vite et bien en choisissant les bonnes priorités.   

Plus que joindre l’utile à l’agréable

Le test révélateur de cette nouvelle approche sera évidemment de savoir quel sera le degré d’utilisation active des informations par les membres, mais cet argument est aussi valable inversement : maintenant que les membres de l’ABTO vont pouvoir combiner des informations sur le comportement du marché et leurs propres performances, cela devrait entraîner une plus grande créativité, de meilleures prévisions et au final un chiffre d’affaires en hausse et une augmentation de la rentabilité. 

J’espère aussi que les membres de l’ABTO vont traduire ce partage d’informations dans la motivation et l’orientation de la distribution et donc des conseillers de voyages. Il existe une grande valeur potentielle à interpréter ensemble des informations pertinentes du marché pour atteindre une meilleure performance de l’industrie du voyage organisé dans sa globalité.

Une collaboration, finalement?

A cet égard, la présence de représentants VVR, UPAV, Vlara et BTO à l’événement de l’ABTO est très positive en soi. Au niveau de la collaboration, nous avons constaté beaucoup de bonne volonté au cours des derniers mois et une nouvelle attitude tout aussi positive. La prise de conscience du fait que toutes les parties de l’industrie du voyage ont besoin l’une de l’autre semble se renforcer.

Let's go

Le nouveau président de l’ABTO était visiblement nerveux au début de son discours et il l’a avoué sans détour. Mais cette nervosité a vite fait place à une combinaison d’enthousiasme et de dynamisme : c’est comme cela que nous connaissons Luc Coussement. Et soyons sincère, cette combinaison peut être très utile à l’ABTO. Un dépoussiérage a été effectué, les meubles sont en partie rénovés, la maison va aussi retrouver de nouvelles couleurs avec le nouveau site web annoncé : le redémarrage est un fait, place maintenant à l’avenir.

15-01-18 - par Jan Peeters