ABTO + BTO

ABBTO ?

La dernière phrase est parfois la plus importante dans une communication. Les deux organisations ABTO et BTO vont fusionner dans une seule association professionnelle. Pour une fois, nous citerons directement un communiqué de presse : ‘’ Les deux présidents indiquent clairement que leurs membres ont déjà réagi positivement et soulignent également l’importance symbolique de association unique. La fusion est pour eux une première étape pour une collaboration future du secteur du voyage au niveau national. Notre secteur bénéficie d’une coupole sectorielle qui va parler d’une seule voix à toutes les parties prenantes’’.

Vers une intense collaboration ?

En d’autres termes : selon le président de l’ABTO Luc Coussement (TUI) et le président de la BTO Jan Van Steen (Omnia Reizen), nous sommes partis pour une collaboration intense entre toutes les associations professionnelles de Belgique. Tout le monde sait que nous trouvons que c’est une bonne chose, nous plaidons en ce sens depuis longtemps. Et même encore un pas plus loin : une jonction prochaine des parties existantes dans une grande association professionnelle aux reins solides et qui transcende les sous-secteurs de l’industrie du voyage.

Mais nous n’y sommes pas encore.

Une petite indication : l’ABTO est l’union des tour-opérateurs belges et la BTO a été fondée à l’origine en tant qu’union des grandes agences de voyages IATA. Ou comme le disait son ex président Baudouin Gillis (CWT jusqu’en 2010) : ‘’La Réunion des Grand Patrons de la Distribution’’.  

C’était alors, c’est maintenant.

Au sein des 21 membres de l’ABTO, les deux principales entreprises sont devenues des acteurs omnichannel avec un système de distribution efficace qui représente 15% de toutes les agences de voyages physiques belges. BTO n’est plus représentative depuis un certain temps pour les agences de voyages IATA et chaque observateur le sait, cela ne fonctionne plus très bien depuis des mois dans cette association.

Il faut également souligner qu’il est apparu dans les dernières semaines que BTO verrait dans un avenir proche son fichier membre se réduire de facto à une demi-douzaine d’acteurs maximum - et on peut alors se poser la question de savoir si vous êtes encore une association professionnelle - ou à un club de quelques acteurs. Dans ce dernier cas, la chance est grande de devoir donner des explications aux autorités de la concurrence pour prouver que vous ne formez pas un cartel.

Une proie pour le chat… 

Une fusion de deux organisations n’est pas étrange en soi, mais semble avoir vu le jour par nécessité plutôt que par considération d’ordre stratégique. Mais comme le disait Deng Xiaoping, qu’importe que le chat soit noir ou gris pourvu qu’il attrape des souris.

Une organisation nationale pour peser sur l’Europe? 

Avec la fusion des deux organisations, une association professionnelle nationale va se créer. ABTO et BTO ont été fondées au niveau national et ont toujours continué à opérer de cette façon. L’avenir nous dira si une collaboration intense avec d’autres parties lui permettra de devenir la voix du secteur et atteindre le niveau où les décisions sont prises : l’Europe.

Collaboration ? A vous de jouer.  

Peut-être n’est-ce pas une mauvaise idée que ce nouvel acteur nouvellement formé apporte immédiatement, sans combat d’arrière-garde, spontanément et ouvertement son soutien à la récente initiative ‘’Belgian Travel Summit’’ de la VVR et de l’UPAV. Une collaboration entre toutes les parties à un ‘’livre blanc’’ reprenant la vision de l’industrie belge du voyage face aux défis d’aujourd’hui et de demain serait le signe d’un nouveau et bon départ. Pour tout le monde. 

23-09-18 - par Jan Peeters