ABTO: 3 Chantiers

Just Do It

Le mercredi 18 janvier, l’ABTO organise sa réception de nouvel an traditionnelle dans la B-House de Brussels Airlines. Les deux vice-présidents Jean-Luc Hans et Gert Raes ainsi que la Legal Advisor Ilse Meyers prendront la parole. L’ABTO reviendra sans aucun doute sur une année difficile et son cortège d’événements imprévisibles. Au vu de ces circonstances, on recevra confirmation que les membres de l’ABTO ont bien travaillé et que c’est avec confiance que l’on entrevoit 2017 : les réservations anticipées sont bonnes et les consommateurs découvrent lentement, mais sûrement, les atouts de l’industrie du voyage organisé. Et l’ABTO espère présenter dans un avenir proche son nouveau président sans que cette procédure n’entraîne trop d’agitation en interne. Rien n’est sûr concernant ce dernier point, le reste oui.

 

Nous ne nous considérons pas comme des commentateurs relégués sur le banc de touche. Nous pouvons donc dire que nous sommes en mesure de bien connaître l’organisation et nous prétendons avoir une vision acceptable voire bonne du marché en mutation et du consommateur en pleine évolution. C’est pourquoi, nous comptons faire une recommandation. Ou plutôt, trois recommandations. Les trois chantiers de l’ABTO.

 

Chantier ABTO numéro 1 : visibilité et crédibilité vis-à-vis du consommateur

Une organisation professionnelle a une double mission parfois contradictoire : représenter les intérêts de ses membres, mais aujourd’hui cela ne peut plus se faire sans visibilité vis-à-vis du consommateur. Le temps des organisations coupées du monde qui pouvaient défendre en silence leurs propres intérêts est révolu. Elles doivent, pas nécessairement dans cet ordre, convaincre leurs propres membres, leurs entreprises partenaires directes, les leaders d’opinion et les faiseurs d’opinion dans le secteur, les autorités nationales et européennes… et le consommateur.

Tout cela demande une stratégie proactive où les points de vue et les objectifs pour chacun de ces groupes-cibles soient correctement formulés et mis en oeuvre. Ce n’est pas une entreprise aisée et en ce qui concerne la notoriété de l’ABTO pour le consommateur, il y a encore du chemin à faire. Mais la plupart en sont bien conscients au sein de l’organisation.

Chantier ABTO numéro deux : rassembler l’industrie 

Six organisations professionnelles pour un petit marché : je n’essaie même plus de l’expliquer à l’étranger, car c’est aussi complexe qu’incompréhensible. Lors d’une réception de nouvel an dans la première moitié de janvier, un acteur expérimenté étranger m’a fait part de ce commentaire : ‘’Pourquoi dans une Belgique aussi divisée, l’industrie du voyage ne monterait pas le bon exemple en travaillant via une seule association pour justement montrer que le tourisme rassemble et unit les gens ? Si un secteur doit le faire, c’est bien celui du secteur du voyage, c’est une certitude !’’  

ABTO représente une grande partie du chiffre d’affaires du secteure: les tour-opérateurs avec leurs propres compagnies aériennes et leur propre réseau de distribution doivent aujourd’hui répartir et coordonner leurs efforts entre trois organisations professionnelles, au moins. La plupart des membres de l‘ABTO sont importants pour la distribution et vice versa. Les statistiques du secteur uniquement basées sur le chiffre d’affaires TO sont depuis longtemps passées à la trappe. Les nouveaux acteurs n’ont aucune idée du club auquel ils doivent adhérer parce qu’ils ne se reconnaissent pas dans le profil TO ou TA.  

Que ce soit difficile ou non, qu’il y ait de l’opposition en provenance d’autres parties ou non : c’est la tâche de l’ABTO d’ambitionner une industrie du voyage unifiée. ‘’Les autres ne veulent pas’’ n’est pas une excuse en 2017.

 

Chantier ABTO numéro 3: inspirer l’industrie du voyage.

La mission d’une organisation professionnelle est d’informer ses membres, mais aussi de les inspirer. Cette mission est remplie de temps à autres, à des moments occasionnels.

Pouvons-nous apporter une touche personnelle ? Lors de différents événements Travel360°, nous entendons régulièrement ‘’que nos organisations professionnelles devraient finalement intégrer ce genre d’action dans leur mission’’. Considérez cela comme une main tendue : chacun est toujours le bienvenu pour s’engager dans un événement ou une initiative. Ceci vaut également pour nous. Car un secteur performant, parlant d’une seule voix, tourné vers l’avenir et inspiré est aussi dans notre intérêt.

Peut-être que la direction de l’ABTO s’est déjà fixé les bonnes priorités et peut-être qu’elles seront communiquées ce soir lors de la réception de nouvel an. Peut-être que ces 3 chantiers potentiels ont déjà été détectés. Peut-être que cet article est superflu. Qu’il en soit ainsi. Dans ce cas, nous souhaitons aux membres de l’ABTO une année 2017 fantastique. Et une élection présidentielle sans trop de tension interne et d’énergie négative. Just Do It, Folks.

18-01-17 - par Jan Peeters