Agent de Voyage Préférée

Security Meeting

Cela n’arrive pas souvent, mais cette fois notre Agent de Voyages Préférée avait besoin d’aide. Nous en étions fiers évidemment, mais quelque peu inquiets à la fois : qu’avait-elle en tête ? Lorsqu’elle nous a parlé de son projet, nous n’avons pu qu’acquiescer. 


‘’J’ai invité une trentaine de clients pour échanger nos points de vue lors d’une soirée. Le sujet ? Partir en sécurité en vacances.’’
Notre Agent de Voyages Préférée a laissé passer un silence. Voilà un sujet actuel très sensible. Nous lui avons demandé prudemment quelle était son intention.
‘’Eh bien, Jan, je n’aime pas tourner autour du pot quand je discute avec mes clients de leurs projets de vacances. Je n’aime pas les non-dits. Je parle ouvertement à mes clients. Et on ne peut plus ignorer aujourd’hui le sujet de la sécurité. Je le remarque chez pratiquement tous les clients qui se rendent à l’agence ou qui nous téléphonent pour demander des informations : ils veulent tous consciemment ou inconsciemment poser la grande question : ‘’est-ce que cette destination est sûre ?’’. Et pas seulement pour des vacances en Egypte, en Turquie ou en Tunisie, non, non ! » »

Nous avons dû l’avouer : The Lady venait de marquer un point. Mais dans le même temps, nous nous faisions cette réflexion : ne prend-elle pas un grand risque en abordant de façon aussi directe l’aspect sécurité ? Elle avait comme toujours prévu une réponse à la question.

‘’Quelle est l’alternative, Jan ? Si moi et mon équipe nous osons nous présenter comme des spécialistes du voyage, nous devons aussi prendre nos responsabilités. Parlons de la Tunisie : les autorités ont obligé ces dernier mois les hôteliers à satisfaire à une énorme liste d’obligations en matière de sécurité. Cette liste comporte des pages et des pages. Le contrôle des réalisations est aussi très strict. C’est donc de notre devoir d’en informer nos clients.’’

‘’Encore un exemple sur lequel nous allons insister lors de cette soirée : le référendum en Turquie a entraîné un choc et pas mal d’incertitudes. Mais dans la région de la Riviera turque et de ses environs, la plupart de la population a voté contre le décret Erdogan. Il y a une grande différence entre ce qui se passe à Ankara et l’atmosphère qui règne dans une autre partie significative du pays.’’

‘’Quant à notre propre aéroport national, on a également fortement investi dans des mesures de sécurité visibles et invisibles. Elles sont reprises  de temps à autre dans la presse, mais il faut partir du principe que seulement une minorité de clients lisent ces articles en détail. Ici aussi, nous avons rassemblé toute l’information disponible.’’
‘’Nous avons aussi cherché et résumé via internet l’avis et la vision de nombreux experts en sécurité réputés.’’

‘’Nous allons présenter toutes ces informations en une vingtaine de minutes et nous lancerons ensuite un débat avec nos clients. Notre principal message sera celui-ci : oui, il se passe des choses folles dans le monde. Personne ne peut le nier. Il y a donc aujourd’hui deux possibilités : La première : rester aussi souvent que possible chez soi et se laisser influencer par les événements. La seconde : continuer à vivre tout en sachant que la probabilité d’être victime d’un attentat, par exemple, est microscopique.’’

(Notre Agent de Voyage Préférée reprend son souffle et continue de plus belle). ‘’Je suis convaincue à 100% que les clients présents vont choisir la seconde possibilité. (Elle rit) Sinon, ils n’auraient pas répondu à notre invitation. Nous leur confirmerons qu’ils ont eu raison de venir. Nous allons aussi leur expliquer que dans les circonstances actuelles, il n’y a pas de meilleur choix que de confier leur voyage aux acteurs professionnels de l’industrie du voyage. C’est pour nous le moment de revenir sur les ‘’grandes manœuvres’’ : les évacuations hors de l’Egypte, de la Tunisie et de la Gambie, les énormes efforts lors de la période du nuage de cendres dû à l’éruption d’un volcan en Islande, entre autres. La conclusion est aussi claire que forte : dans un monde imprévisible, c’est une bonne chose de choisir de véritables professionnels qui gardent le contrôle de la situation. Nous sommes de tels professionnels et vos vacances sont en de bonnes mains.’’

Très bien dit. Mais quel sera maintenant précisément notre rôle ? Rappelez-vous, au début de cet article, notre Agent de Voyages Préférée avait demandé notre aide. ‘’Jan, c’est bien simple. J’aimerais que tu participes à cette soirée et que tu maintiennes le débat sur les rails quand c’est nécessaire.’’ (Avec une petite voix toute douce) Tu ferais ça pour moi, non ?’’ Nous avons évidemment dit oui. Cela se passera donc prochainement un vendredi soir. Nous sommes impatients d’y être. Encore une belle initiative signée The Lady !

24-05-17 - par Jan Peeters