Après un long week-end ensoleillé

Agent de Voyage Préférée

Mon téléphone sonne ce lundi et quand je vois le numéro, je sais que je ferais mieux de décrocher très vite : notre Agent de Voyage Préférée m’appelle. Sincèrement, je ne m’y attendais pas. Et pour être tout à fait sincère : l’équipe de Travel360° et moi, nous sommes un peu lents à nous placer en mode travail après ce long week-end de l’Ascension particulièrement ensoleillé. Il y avait toujours de la bière et du vin au frais, le barbecue a fait des heures supplémentaires et bref : c’était agréable de ne plus penser au boulot et à la vente de voyages. Jusqu’à ce que j’aie mon Agent de Voyage Préférée en ligne.

“Sais-tu, mon cher Jan, que je n’ai pas ouvert mon agence samedi dernier ?’’ J’ai immédiatement pensé au pire, à un décès ou à un accident. Le samedi est en effet depuis plus de 20 ans un jour d’ouverture inamovible pour elle, sans la moindre exception. Jusqu’au week-end dernier.

Tout était clair pour moi dès mercredi. Les prévisions météo étaient depuis quelques jours nettement au beau fixe et une immense majorité de la population était certaine de pouvoir profiter d’un super long week-end ensoleillé. Ceux et celles qui devaient travailler vendredi savaient aussi que le samedi et le dimanche seraient fantastiques. Le jour de l’Ascension, le jeudi donc, j’étais dans mon jardin un verre de rosé à la main et j’ai pris ma décision : je n’allais pas ouvrir mon agence samedi. Lorsque que j’ai communiqué le lendemain cette décision de vive voix à mes deux employées qui étaient prévues ce jour-là, elles m’ont regardé avec un mélange de surprise et d’incrédulité. L’agence fermée un samedi ! C’était vraiment du jamais vu et ce n’était encore jamais arrivé dans le passé. Jusqu’à la semaine dernière.’’

Moi aussi, je ne savais pas comment j’aurais réagi et je ne comprenais pas sa décision de prime abord. Heureusement, comme toujours, j’ai eu droit à une explication détaillée. ‘’ Parfois, Jan, les choses sont très simples. Lorsque l’on annonce le tout premier week-end estival de l’année, 99,9% de mes clients n’ont absolument aucune envie de monter dans leur voiture et de se rendre dans mon agence pour parler de leurs projets de voyage. Et sincèrement, de mon côté, je peux moi aussi penser à un foule d’autres choses tout en profitant du soleil un samedi de mai.’’

Notre Agent de Voyage Préférée a ensuite changé de ton : ‘’ Mais cela ne veut pas dire que mes clients ne pensent pas aux vacances et à voyager ! Au contraire ! A ton avis, quel a été le sujet de conversation favori lors de ces dizaines de milliers de barbecues à travers le pays ? Les projets de vacances évidemment ! Et si j’en crois ton analyse et celles d’autres spécialistes, il y a encore de nombreux belges qui doivent encore se décider.’’

J’ai ensuite attendu patiemment qu’elle dévoile le fond de sa pensée. Et je n’ai pas été déçu : ‘’ Sais-tu ce que j’ai fait ? J’ai envoyé un petit mail à mes clients pour leur faire savoir que, vu les ‘’circonstances exceptionnelles’’ annoncées pour le week-end, je n’avais pas le cœur à venir les accueillir dans mon agence en plein centre-ville. Mais que je les invitais à évoquer leurs projets de vacances tranquillement assis au jardin, sur leur terrasse ou ailleurs, au soleil. Je leur ai fait savoir que moi et mes collaboratrices étions disponibles en permanence au téléphone, par e-mail ou via Skype pour répondre à leurs questions et trouver ensemble des solutions. Nous sommes allées au-devant d’eux. Eh bien, je peux te dire que notre initiative a remporté un franc succès.’’    

‘’Nous avons fait le calcul : 26 clients ont appelé, 11 clients ont envoyé un e-mail ou un message via leur smartphone et 3 clients nous ont contactées via Skype. (Elle rit aux éclats) Nous avons même discuté avec une famille au grand complet. Ils avaient placé leur ordinateur sur leur table de jardin et ils évoquaient ensemble leurs projets de vacances : ils nous ont simplement invitées dans leur conversation. Pas mal, non ?’’

Et mes collaboratrices étaient ravies. Elles devaient certes travailler le samedi, mais elles pouvaient aussi profiter chez elles du soleil, en famille ou entre amis. Elles devaient seulement être disponibles par téléphone ou via leur ordinateur.’’

The Lady a encore frappé : pendant que nombreux collègues attendaient les clients en soupirant dans leur agence, elle a pris l’initiative et elle a de nouveau gagné sur tous les tableaux : ses clients ont trouvé l’expérience très originale, ils ont été encouragés à parler de leurs projets de vacances et notre Agent de Voyage Préférée a confirmé sa réputation de cheffe d’entreprise créative. Bingo.

08-05-16 - par Jan Peeters