ANVR-Congres inspired

Un jeu d'enfant

“ANVR Congres inspired” est une série d’articles réalisés pendant et juste après l’ANVR Congres aux Pays-Bas. C’est à chaque fois le fruit de notes, de réflexions et de conversations avec un ou plusieurs participants en rapport avec l’une des présentations. Cet article est consacré aux règles communément admises dans notre secteur d’activités et pourquoi elles sont parfois logiques et parfois non.

Nous avons établi au cours des années une foule de règles dans l’industrie du voyage. Certaines concernent la sécurité : vous devez par exemple vous conformer à certaines consignes en tant que passager pour monter à bord d’un avion, tout comme boucler votre ceinture au décollage et à l’atterrissage.

D’autres règles concernent l’organisation pratique et l’administration : vous devez avoir un ticket valable acheté au préalable pour embarquer. Vous ne pouvez pas attendre dans la zone d’embarquement des aéroports un avion avec des sièges disponibles pour régler ensuite votre vol dans l’avion. 

Si toutes les règles en matière de voyage, d’hôtellerie et d’industrie aérienne étaient additionnées les unes aux autres, elles ne tiendraient pas dans un seul bouquin, même super épais. Des règles édictées par les sociétés actives dans ces secteurs ou celles imposées par les autorités.  
Quoi qu’il en soit : il y a un tas de choses qui ne sont pas permises…

Ce serait intéressant comme exercice de soumettre toutes ces règles au test ‘demander l’avis d’un enfant de 13 ans’. Juste un exemple : un homme qui pèse 102 kg et qui se présente à l’enregistrement avec un bagage de 3 kg est accueilli avec le sourire. Un homme de 60 kg qui se trimbale avec 40 kg de bagages aura des problèmes à ce même comptoir d’enregistrement… Pourtant le poids total du premier passager est de 105 kg et celui du deuxième de 100 kg. Le premier va donc consommer davantage de kérosène que le second. Mais ce dernier va devoir payer un supplément de surcharge. Faites le test avec un préado et il y aura 9 chances sur 10 qu’il trouve cette règle ‘stupide’.

Peut-être devrions-nous oser revoir toutes les règles et autres règlements accumulés au cours des années dans l’industrie du voyage et les soumettre au jugement d’un enfant. Le résultat pourrait être particulièrement rafraîchissant. Ceci dit en passant.
Source : Ramon Vullings.
(Autres articles ANVR Congres inspired à suivre)

12-10-15 - par Jan Peeters