Destination Clé

La Turquie est nécessaire

Le moment choisi pour le World Travel Market est important cette année. Dans la plupart des pays, les programmes d’été des grands acteurs sont déjà disponibles et les premiers chiffres, toujours attendus avec une inévitable appréhension, ne sont pas mauvais. Et la destination Turquie obtient surtout un bon score et c’est un réel soulagement pour beaucoup.

 

Un important volume-produit dans le marché global

Au cours des 20 dernières années, la Turquie s’est érigée au rang de destination all-in incontournable. Les côtes turques d’Izmir à Antalya sont devenues – sans irrespect – le principal produit du tourisme de masse. La Turquie est pour le vacancier moyen ce que les chips représentent pour un supermarché moyen : un produit qui va de soi, qui ne connaît peu ou pas de seuil d’achat et qui a déjà été envisagé au moins une fois par 70% des consommateurs. Encore un autre important parallèle : si le produit n’est pas en rayon, le consommateur trouve difficilement une alternative. Les produits ‘’comparables’’ éventuels sont plus chers, plus exotiques et n’offrent pas le même confort d’utilisation.  

Avouons-le, cette description de la Turquie est un outrage à de nombreuses régions du pays. En Turquie, la nature et les paysages sont incroyables, une ville comme Istanbul ne peut être comparée à aucune autre vile au monde et l’intérieur du pays est splendide. Ce site est une plateforme B2B de l’industrie du voyage et est donc destiné aux professionnels. Ils connaissent la différence entre volume et réalité du pays. Amoureux de la Turquie, inutile donc de vous cabrer.

Réorientation de la capacité

Mais cet article a pour sujet l’industrie du voyage, le volume et la masse critique. En tant qu’industrie, le secteur du voyage a besoin de la Turquie afin que tous les acteurs puissent maintenir la capacité de production à niveau. Lors des deux saisons d’été précédentes, les grands acteurs ont été obligés de réorienter leur capacité en matière de vols et d’hôtels. Une partie du volume a évidemment atterri en Grèce et en Espagne, mas des pays comme la Bulgarie ont été sérieusement boostés.  

 

Forte demande last minute dans le marché été 2017

On s’est pourtant débrouillé avec les moyens du bord. Lorsqu’il est apparu que la Turquie allait compter dans la course last minute, la capacité de vol déployée a vite été remplie. Il semble qu’une partie des vacanciers potentiels attendait que les destinations turques aient disparu depuis suffisamment longtemps de la une des actualités et qu’une partie des consommateurs était soulagée que tout rentre dans l’ordre pour choisir la Turquie.

Un bon produit de masse est nécessaire !

Une conclusion s’impose d’elle-même : l’industrie du voyage et une large proportion de consommateurs ont besoin du produit de masse offert par la Turquie, soit des vacances all-in sans surprises avec un très bon rapport qualité/prix. L’industrie du voyage en a besoin parce que c’est un produit qui se retrouve très facilement dans de très nombreux caddies. Le consommateur en a besoin parce que c’est un produit que l’on peut acheter les yeux fermés : vous savez à quoi vous attendre et les attentes sont satisfaites dans plus de 90% des cas. Les chips Lays du supermarché.

Un retour de la Turquie en tant qu’acteur dominant dans le marché des forfaits vacances est à terme une bonne chose pour les autres destinations. Elle canalise une grande partie de la demande en volume vers le bon produit et elle permet aux autres destinations comme la Grèce de continuer à se profiler différemment. Nous obtenons ainsi une gamme de produits plus riche, plus diversifiée et plus différenciée, également dans le marché de masse.

Piqûre de rappel ?

La diminution temporaire de la capacité turque a peut-être aussi réveillé d’autres destinations : certains hôteliers espagnols ont ainsi remarqué suite aux réactions des clients qu’il y avait quelque chose qui clochait avec leur rapport qualité/prix. Des hôteliers avec des habitudes figées et des prix en augmentation constante ont été confrontés à des consommateurs qui avaient des questions concernant le service, le développement produit et le niveau value for money dans son ensemble. “Last season was a wake up call for me and my team” nous a confirmé le General Manager d’un grand hôtel réputé de Tenerife lors du World Travel Market.

 

 

Une gamme de produits en équilibre 

Chaque supermarché a besoin de produits-volume et de masse à côté de la gamme des autres produits. Avec le retour de la Turquie, la réouverture de la Tunisie et la résurrection de l’Egypte, des produits et des destinations reviennent sur le marché et c’est toute la gamme qui retrouve son équilibre.

08-11-17 - par Jan Peeters