Travel 360°: les 10 Commandements

Commandements 1, 2 & 3

Vous l’avez sans doute remarqué, Travel360° n’a pas peur de prendre position de manière cohérente. Nous aimons le secteur du voyage, mais nous n’hésitons pas à tendre un miroir à chacun, nous y compris. Tout en respectant nos 10 commandements. 10 axes qui conditionnent tout ce que nous disons, écrivons et faisons. Passage en revue des 3 premiers.

 

Premier Commandement : “Les nouveaux acteurs sont nécessaires, ils sont les bienvenus et toujours enrichissants’’

“Vous devrez accueillir chaque nouvel acteur et l’analyser soigneusement”

Nous étions les premiers à écrire à propos des nouveaux phénomènes comme Airbnb, BlaBlaCar, HomeAway et nous avons suivi de près l’évolution de cette économie collaborative.

Nous avons analysé de nouveaux acteurs comme Travelbird et essayé d’aller au-delà des rumeurs et des slogans. Nous continuons à scruter le monde fascinant des start-up à la recherche de cet animal rare qui brisera les codes et deviendra un acteur incontournable sur le marché.

Nous avons signalé l’année dernière l’arrivée inévitable des compagnies low cost long-courrier et formulé parmi les premiers la possibilité qu’une compagnie aérienne comme Ryanair serve de stimulant aux autres acteurs classiques.

Nous sommes d’ailleurs convaincus que chaque innovation, chaque disruption et chaque nouvelle forme de concurrence nourrit et enrichit le marché. Et nous estimons que la nostalgie est un très mauvais business model.

 

 

 

Deuxième Commandement : “Le secteur du voyage croît inexorablement et a plus d’avenir que de passé.”

“Vous devrez croire en un brillant avenir et y oeuvrer ici activement.”

On en parle beaucoup de nos jours, les temps sont durs. D’où la difficulté de planifier et de prévoir. Rien n’est sûr. Une saison qui se déroule sans événement imprévisible ? La plupart d’entre nous ne s’en souviennent même plus.

Ces circonstances difficiles ont agi comme un stimulant. Au cours des dix dernières années, le secteur est devenu plus ingénieux, plus rapide, plus souple, plus réactif. Les anciens systèmes et les anciennes façons de travailler ont été placés sous le feu de la critique et adaptés là où c’était nécessaire ou purement et simplement supprimés. Les entreprises du secteur du voyage sont plus innovantes que jamais et, surtout, le client occupe une position centrale dans la manière d’agir et de penser.

C’est un terreau particulièrement fertile qui sera très utile face à la croissance phénoménale qui nous attend. Plus de voyageurs, plus de destinations, plus d’acteurs, plus de possibilités, plus de technologie : l’avenir du tourisme semble potentiellement illimité.

Nous croyons en un avenir fantastique et nous voulons absolument y jouer un rôle. Au cours des quatre dernières années, nous avons pu étonner le marché via des initiatives innovantes et rafraîchissantes. Mais vous n’avez encore rien vu.

 

 

Troisième Commandement : Une bonne communication B2B génère plus de chiffre d’affaires.

“Vous devrez considérer la communication B2B comme une discipline à part et y être parmi les meilleurs.’’

La communication business to business est un métier en soi. Le marketing d’un produit ou d’un service vers des partenaires en affaires ou des clients exige une autre approche que le marketing et la communication vers le consommateur.

Dans la communication B2B, vous vous adressez à des collègues professionnels. Le respect est ici une notion-clé. Respect pour la connaissance de l’autre, mais aussi respect pour les souhaits et les besoins qui lui sont propres. C’est pourquoi, la communication B2B est une activité difficile et délicate.

Une bonne communication B2B n’a rien à voir avec des promos superficielles et des slogans sympas. Une analyse de base est indispensable : à qui m’adresser, avec quel message, quelles sont les connaissances préalables de la cible et que va-t-elle faire ensuite avec l’information transmise.

 

Nous voyons chaque jour la différence entre une bonne et une mauvaise communication B2B. Autour de nous, mais aussi sur nos nouvelles plateformes d’infos en ligne. Nous avons de plus en plus souvent des réunions et des conversations avec nos clients sur la force potentielle de la communication B2B. Nous disposons d’une boîte à trésor remplie de conseils, d’exemples à suivre, de business cases et d’un arsenal de possibilités de communication qui peut être rapidement opérationnel.

Nous croyons qu’une bonne communication B2B ne demande pas d’importants investissements. Mais les éléments nécessaires sont une stratégie claire, des objectifs tout aussi clairs et une idée exacte du groupe-cible pour chaque message. Nous ne demandons qu’à en parler avec nos clients.

La suite des 10 commandements de Travel360° très prochainement.

23-03-17 - par Jan Peeters