Excellente Initiative

Hi Belgium Pass

5 minutes avant la conférence de presse concernant ‘’une nouvelle initiative commune pour inciter les touristes à revenir en Belgique’’, Geert Sciot, VP Communication de Brussels Airlines, m’a glissé à l’oreille : ‘’Regarde un peu les noms que nous avons mis en contact les uns avec les autres, Jan. C’est unique dans l’histoire du secteur du voyage en Belgique. J’ai regardé le slide d’intro et je n’ai pu qu’acquiescer. Brussels Airlines, Brussels Airport, SNCB, Toerisme Vlaanderen, visit.brussels, Belgique-Wallonie, conseil bruxellois des musées et les villes de Bruxelles, Gand, Anvers, Leuven, Malines, Liège : tout le monde était présent. Un fait remarquable en soi.

Les différentes parties ont donc fait un pas vers l’autre et ont décidé que le temps des longs discours, des petites initiatives RP sympathiques et des interviews engagées dans la presse, mais sans actions concrètes sur le terrain,était révolu.

 

Initiateur : Brussels Airines

L’initiative a été prise par Brussels Airlines, qui est depuis le début la force vive aux manettes de cet ‘’Hi Belgium Pass’’. Un produit fort, simple et bien pensé qui mérite d’être soutenu et commercialisé par toutes les parties concernées possibles. Car il y a du potentiel pour donner une raison aux voyageurs qui n’ont pas du tout l’intention de visiter la Belgique de le faire. Le plus tôt sera le mieux.

Le produit

En résumé, le Hi Belgium Pass coûte 149 € et pour ce prix, vous bénéficiez en tant que consommateur des avantages suivants :

- un vol aller-retour au départ d’une cinquantaine d’aéroports dans 18 pays européens pour atterrir à Brussels Airport avec Brussels Airlines.

- utilisation gratuite du train pendant toute la durée du séjour (dans un pays ayant un des réseaux ferroviaires les plus denses).

- accès gratuit aux différentes attractions touristiques des principales villes touristiques belges.

Bernard Gustin, le CEO de Brussels Airlines, était tout juste rentré de Manchester où il avait vu évoluer un bon Anderlecht qui a raté de peu la qualification pour les demi-finales de l’Europa League. J’ai écrit cet article après le match de play-off entre Anderlecht et le Club de Bruges et la victoire 2-0, une belle option pour le titre de champion de Belgique. Mais ceci dit en passant.

 

“Gentiment Arrogants”

Bernard Gustin a repris son expression favorite : ‘’En tant que Belges, nous devons être gentiment arrogants. Cela signifie entre autres : montrer de la confiance en soi, utiliser nos forces, et dans le même temps ne pas mettre de côté notre gentillesse et notre hospitalité naturelles. C’est cette attitude qui a contribué à la récente success-story de Brussels Airlines.

Selon la logique FMCG

L’ex-consultant FMCG a décrit comment le produit Hi Belgium Pass devait satisfaire à un nombre très clair de critères : ‘’Cela doit pouvoir devenir une marque identifiable. Brussels Airlines est une marque forte, mais se place en retrait du brand-in-wording Hi Belgium Pass. Nous devions avoir un prix simple et transparent : un seul produit, un seul prix. Le produit devait être simple à comprendre, simple à réserver et simple à consommer. Car c’est seulement en remplissant ces conditions que nous pourrons convaincre aussi des voyageur qui n’ont pas l’intention de voyager en Belgique.’’

Rapide, simple, bon : les éléments de base de la réussite, mais tout le monde sait que plus il y a de grands acteurs autour de la table, plus grande est la probabilité que le résultat final soit ‘’lent, compliqué et mauvais’’. Heureusement, pas dans le cas du Hi Belgium Pass.

En à peine deux mois, tous les partenaires cités plus haut se sont réunis, ont été convaincus et se sont mis au travail. Les équipes marketing de Brussels Airlines peuvent en être vraiment fières : c’est un véritable tour de force.

Après Gustin, ces sont les CEO de la SNCB, de Brussels Airport et de Toerisme Vlaanderen qui ont pris la parole.

Sophie Dutordoir de la SNCB – elle-même aux commandes depuis quelques mois seulement – a trouvé extrêmement agréable de pouvoir faire partie avec son entreprise de cette initiative particulièrement positive. Elle a fait un vibrant éloge de la SNCB, vanté la beauté de gares et de le transport de nombreux voyageurs. Les soucis avec les syndicats, les trains en retard et les navetteurs dépités étaient oubliés.

Arnaud Feist, le CEO de Brussels Airport, a annoncé que le premier trimestre 2017 a été le meilleur trimestre dans l’histoire de l’aéroport. Les attentats sont clairement derrière nous, mais le segment tourisme a encore besoin d’une aide importante. C’est tout à l’honneur du CEO de Brussels Airlines de n’avoir rien dit dans son intervention à propos du récent bricolage politique sur les normes de bruit, les amendes pour les compagnies aériennes et la fameuse vliegwet. Arnaud Feist est et reste un gentleman, mais son silence lui pesait visiblement.

Toerisme Vlaanderen soutient à 100% cette initiative et y voit une énorme opportunité de promotion pour les acteurs du secteur touristique. TVL déploie beaucoup d’énergie à ce sujet. Son directeur Peter De Wilde avait récemment émis des critiques vis-à-vis de la mentalité quasi mesquine de Bruxelles, entres autres, lorsqu’il s’agit d’initiatives communes pour redorer le blason de Bruxelles et par extension, de la Belgique. Avec le Hi Belgium Pass, un pas important a été fait en direction de la notion de ‘’plus forts ensemble’’.

Conclusion : excellente initiative. “When the going gets tough, the tough get going”. Nous pouvons être fiers de ces acteurs dynamiques.

23-04-17 - par Jan Peeters