Fini les Intermediaires?

Blockchain Travel

La bourse virtuelle Lockchain vient juste de voir le jour. C’est une start-up qui utilise la technologie Blockchain pour concrétiser un slogan ambitieux : ‘’Plus d’intermédiaires entre le consommateur et les hôtels’’. Selon les fondateurs de Lockchain, ce n’est pas l’agent de voyages qui en sera la victime, mais l’ensemble du secteur des OTA (Online Travel Agents). La prédiction de Fritz Joussen, CEO de TUI, lors d’un récent congrès en Allemagne va-t-elle se réaliser plus vite qu’on ne le pensait ?

Il y a quelques mois, Fritz Joussen a pris la parole lors d’un congrès à Berlin. Ce fut pour le moins interpellant : il a exposé que l’arrivée de la technologie Blockchain allait entraîner à l’avenir la disparition ‘’d’intermédiaires monopolistiques’’ comme Expedia, Airbnb et Booking.com parce le consommateur allait résolument opter pour Blockchain.

Cette technologie rend possible les transactions directes entre parties, là où jusqu’à présent des intermédiaires étaient nécessaires. Et ce, de manière 100% transparente et fiable. Des acteurs comme les notaires, les banques ou même les autorités ne seront plus absolument indispensables. Cela vaut également bien entendu pour les intermédiaires de l’industrie du tourisme. Joussen a même affirmé que la vente d’Hotelbeds l’année dernière était due pour une part non négligeable à l’émergence prochaine de la technologie Blockchain. La banque de lits en ligne Hotelbeds n’est en effet rien de plus qu’un… intermédiaire. Joussen : ‘’Je pense que l’intégration verticale est le seul système qui crée vraiment de la valeur à long terme’’. TUI a de fait déjà introduit les contrats existants de ses fournisseurs hôteliers dans le propre système Blockchain de l’entreprise.

Les déclarations du CEO de TUI ont certes été seulement reprises par quelques médias spécialisés. Aujourd’hui, quoi qu’il en soit, on attend avec impatience la grande percée de Blockchain : les médias sont à l’affût et une initiative vient aussi d’être lancée dans le secteur du voyage : Lockchain.

  

La start-up basée en Bulgarie n’y va pas par quatre chemins : Lockchain prétend clairement que les intermédiaires comme les OTA représentent actuellement un surcoût de 15 à 20% pour le consommateur sur la réservation d’une chambre d’hôtel. Lockchain donne la possibilité de réserver de façon totalement fiable et transparente : les transactions s’effectuent directement depuis le portefeuille virtuel du consommateur vers l’hôtelier.  

Dans cette vidéo – réalisée avec un très petit budget – les protagonistes qui sont à l’origine de Lockchain expliquent sans équivoque comment et pourquoi le consommateur paye un supplément aux Online Travel Agents. On joue ici sur le fil du rasoir. Si vous regardez cette vidéo en tant que consommateur, le message est plus qu’évident : oui, je pourrais économiser pas mal d’argent.  

Sincèrement, vous ne pouvez pas aujourd’hui avancer des arguments sensés pour envisager le succès éventuel de Lockchain. Peu de gens savent précisément ce que contient effectivement cette technologie. Nous avons fait une recherche et nous en avons publié le résultat dans l’article ‘’Blockchain : Cut Out The Middle Man !’’ dans l’édition de septembre/octobre de Travel360° Le magazine qui a été diffusé en version print cette semaine.

Un extrait de cet article :

‘’La transaction directe ultime’’

Blockchain est la technologie qui va rendre possible la transaction directe ultime. C’est une technologie qui permet à de très nombreuses personnes de faire, d’échanger et de partager de très nombreuses choses sans qu’un intermédiaire, imposé et cher, soit encore nécessaire. Parce que toutes les transactions sont publiques, transparentes et contrôlables.  

Avec cette technologie, il est possible de conserver un registre en ligne, public et non transformable, sans l’intervention d’un tiers. Le réseau des utilisateurs contrôle via des principes mathématiques automatiques si une transaction est valable ou non et la valide ensuite. La promesse de Blockchain est que bien plus d’opérations pourront être traitées de cette façon et que ces registres pourront être consultés en toute fiabilité par tout le monde : toutes les informations sont en effet disponibles à tout moment.

Si des initiatives comme Lockchain réussissaient, l’échelle de valeur de l’industrie du voyage en serait totalement chamboulée. Pour les Online Travel Agents, qui s’étaient autrefois auto-proclamés comme étant la solution face aux intermédiaires trop chers, cela risque de devenir nettement plus compliqué. Pourtant, le CEO de Priceline a encore prétendu la semaine dernière que ‘’les ingénieurs de Priceline sont aujourd’hui face à de plus grands défis que celui de Blockchain’’. Une grave erreur de jugement ? L’avenir nous le dira.

 

02-10-17 - par Jan Peeters