“Ils ne sortent plus, monsieur”

Ça me dérange vraiment. Au cours des dernières semaines, je suis tombé sur beaucoup trop de personnes critiques et négatives, qui répandent avec plaisir des mensonges et des déclarations stupides. A propos de "agents de voyages démotivés "qui " ne sortent plus" ou qui " sont juste séduits par des fêtes, des buffets et des tombolas". Si j’entends trop souvent ce genre de choses, mon sang se met à bouillir. Maintenant, de nouveau.

Ces dernières semaines, je les ai entendues très souvent, ces remarques négatives. Pourtant, je vois chaque mois des différents exemples qui prouvent le contraire. Je rencontre des agents de voyages motivés, qui quittent sans problème leur bureau tard dans l’après-midi, qui font face à des monstrueuses files pour se rendre à l’autre côté du pays, pour ensuite écouter avidement pendant deux heures des présentations sur des produits, des arguments de vente, sur les bons groupes cibles, et qui font connaissance avec les bons contacts parmi les tour-opérateurs, hôtels, compagnies de croisières, autocaristes, GDS et compagnies d'assurance.

Un deuxième cliché: "Ce sont toujours les mêmes." Absurdité. Avec ce court article en tête, pendant un mois, j’ai consulté la liste des participants partout où j’ai été présent moi-même ou bien quelqu’un de l’équipe deTravel360°. Il s’agit d'événements d’une grande variété: notre propre événement Travel360° Cruise event, quelques workshops de tour-opérateurs, un famtrip, deux soirées organisées par les destinations de niche. A tous ces événements, il y avait au moins 100 personnes présentes. A tous ces événements, le pourcentage de no shows n’a pas été supérieur à 8 ou 10%. Partout, on a constaté de la diligence, des professionnels qui écoutent activement, qui établissent des contacts, avant et après l'événement. Je vu des organisateurs satisfaits, qui ensuite travaillent activement sur le folllow up de leur événement. Et : sur un total d’environ six événements, j’ai  vu cinq cent quatre-vingt différents noms. Say no more.

Certes, c’étaient toutes des soirées bien organisées, bien planifiées et structurées. Un tour d'introduction, où les participants sont présentés les uns aux autres d’une manière proactive. La possibilité de faire des rendez-vous en avance, de sorte que vous puissiez libérer de votre temps pour un partenaire en particulier. Des présentations bonnes, intéressantes, données par des personnes bien préparées et très enthousiaste. Et, en effet : quelques amuse-bouche et boissons pour poursuivre les conversations.

Je suis convaincu que, dans l'industrie du tourisme, il y a encore beaucoup d'enthousiasme, pour, même après les heures, apprendre, apprendre à connaître les collègues et pour élargir son propre réseau. À condition que ce soient des événements bien organisés et bien communiqués, où l’accent est clairement mis sur le contenu. Chaque participant doit rentrer à la maison avec la certitude suivante: ici, j’appris quelque chose que je peux utiliser immédiatement dans mon travail. En bref : c’est parce que j’ai participé à cet événement que je peux maintenant vendre plus de voyages à plus de clients, avec des bon arguments de vente pour le bon public cible. Car c’est de cela qu’il s’agit, toujours et partout. Hell, yes.

21-05-15 - par Jan Peeters