Les Professionnels Le Font!

Investir dans le Secteur du Voyage

Au cours de plusieurs décennies, seulement les investisseurs les plus audacieux se sont engagés dans le secteur du voyage. Le risque était devenu trop grand, la volatilité trop intense et les marges trop faibles. Cela a changé ces dernières années et - paradoxalement au premier coup d'œil - plus la crise sanitaire dure, plus l'intérêt pour les entreprises et les actions du secteur du voyage augmente. La raison ? There will always be travel.

Maintenant que la vaccination est en plein essor dans la plupart des pays, il y a apparemment aussi de la lumière au bout du tunnel pour les investisseurs. De plus en plus de listes de titres touristiques "achetables" circulent. La combinaison d'une forte sous-valorisation due à la crise et d'un fort potentiel de croissance après la crise fait que des sommes importantes sont réservées pour être investies à court terme.

Si nous comparons les différentes listes " d'achat ", nous en concluons que presque toutes les entreprises du secteur du voyage qui étaient rentables et saines avant la crise sont doublement intéressantes pour les investisseurs aujourd'hui. Il y a en gros deux raisons à cela. Premièrement, ils ont prouvé dans le passé qu'ils avaient un modèle économique solide. Deuxièmement, il n'y a aucune raison pour laquelle ces entreprises ne pourraient pas, après la crise, retrouver leurs niveaux de performance antérieurs.

Voici quelques actions qui sont systématiquement considérées comme positives par la communauté des investisseurs :

 

-EasyJet

Les investisseurs soulignent la différence entre EasyJet et de nombreuses autres compagnies aériennes à bas prix (sans parler de Ryanair) : ils maîtrisent leur modèle de service/prix, et le potentiel de loisirs (en partie grâce au potentiel d'EasyJet Holidays) est fort. They will fly a lot.

 

-Disney

Disney est évidemment une marque connue aux quatre coins de la planète. Il y a donc beaucoup plus que le tourisme. Mais surtout les différents parcs à thème et le secteur des croisières avaient un point commun avant la crise : ils étaient follement rentables. That money will come back.

 

-Airbnb

Eh bien, cette marque est devenue incontournable lorsqu'il s'agit d'investir dans les voyages. Ses atouts : la souplesse d'utilisation, la simplicité d'exécution et une super image dans à peu près toutes les catégories de consommateurs : Airbnb est la chose la plus complexe qui soit arrivée à l'industrie du voyage au cours de la dernière décennie. Ils n'ont jamais fait de bénéfices, cependant. Mais ce n'est apparemment pas un obstacle dans ce cas. Crazy World.

 

-Booking Holdings

La société mère de Booking.com occupe une position de choix parmi les investisseurs à long terme. Booking.com a pris des coups, s'est réorganisé et a coupé beaucoup de choses. Ce qui est également frappant, c'est que la crise sanitaire a contraint la quasi-totalité du secteur à autoriser des annulations de dernière minute. C'était dans l'ADN de Booking.com depuis le début. They were first.

 

-Royal Caribbean Cruise Line


Personne, vraiment personne dans les cercles d'investisseurs ne doute que le secteur des croisières va rebondir au second semestre 2021. Et lorsqu'elle le fait, tout le monde se souvient d'un détail : les bénéfices annualisés de cette entreprise ont un potentiel de 1,5 milliard de dollars par an. Croisières, on peut y gagner beaucoup d'argent. Et : ceux qui naviguent sur les mers du monde, ont une mer de trucs fiscaux intéressants. Tous légaux. Tricks right out of the book.

Conclusion : le secteur manque sérieusement d'argent et presque tout le monde a de grands problèmes à court terme. But there will always be travel. Hang in there.

 

29-03-21 - par Jan Peeters