Jetair au sein du groupe TUI Belgique/Pays-Bas: une vision du présent et de l’avenir – partie 1.

La nouvelle organisation de groupe TUI BeNe est encore en train de se mettre en place. Les principales lignes sont claires depuis longtemps, l'organisation interne est presque au point - mais beaucoup de managers regardent encore nerveusement autour d’eux. La mise au point de l’opération fusion est encore occupée de se faire. Des synergies sont recherchées, les doubles emplois seront – si possible- éliminés. Le but final doit être : une organisation forte, centrée, avec une structure des coûts bas. Ça s’appelle : The best of both worlds.

Sur le plan commercial, l'affaire est claire. Vous verrez le visage de Chief Commercial Officer Steven Van Nieuwenhuijzen apparaître souvent dans les prochains mois. Il est sans aucun doute un poids lourd dans la nouvelle structure que le CEO Elie Bruyninckx a dessiné. Il détermine la politique de distribution en Belgique et aux Pays-Bas, et est également deputy CEO pour les Pays-Bas. Le deputy CEO pour la Belgique est le Chief Financial Officer du groupe, Wim Van Besien. Au sein de TUI BeNe, un Belge donc surveille l’argent, tandis qu'un Néerlandais s’assure de l’argent qui entre. Aucune faute de l’équilibre, à première vue.

Dans toute cette formation de groupe, le visage ancien et familier de Jetair pour la distribution, Luc Coussement, a reçu une nouvelle fonction BeNe: Luc est déjà quelques mois actif comme customer experience director. Luc s’est exprimé à propos de sa responsabilité principale dans Travel360 ° - Le Magazine: "Avec mon équipe, je dois faire en sorte afin d’assurer que l'expérience du client reste au cœur de tout ce que nous faisons. A travers toute l'organisation. De cette façon, nous avons tout: produits uniques, combinés avec une expérience client unique est une combinaison imbattable. " Luc a orchestré sa sortie de la gestion de la distribution belge quotidienne symboliquement, pendant qu’il ait pris le rôle de présentateur, interviewer et facilitateur pendant les présentations de Jetair Insights à Bruxelles. Luc a posé des questions à, entre-autres, Elie Bruyninckx, Steven van Nieuwenhuizen et au directeur de la distribution en Belgique Thierry Coppejans. Pour l'auditeur attentif c’était clair: le challenge est pour vous maintenant.

Luc Coussement sera encore un invité très populaire et bienvenu pendant les congrès, les séminaires et les événements du secteur, et voudra volontiers - et avec son enthousiasme contagieux connu – discuter avec vous sur l'expérience du client, les tendances du consommateur et l'importance de chaque “client touch point”. La politique de distribution commerciale se trouve en outre entre les mains de Steven Van Nieuwenhuijzen et Thierry Coppejans.

Ce dernier est d’ailleurs en train de faire une rapide évolution dans son travail. En effet, Thierry doit maintenant jouer à un niveau plus élevé qu'auparavant: écouter l’agent de voyages, mais en même temps expliquer et défendre la politique de multichannel de Jetair et TUI avec des arguments cohérents. Ce n’est pas toujours une position enviée, où souvent les arguments émotionnels, désespérément dépassés et simplement faux sont utilisés.

L’un de ces arguments fallacieux est " tout est imposé par les Pays-Bas." Eh bien, ce disque-là peut peu à peu être arrêté. C’est une petite copie des chansons précédemment écoutées jusqu’à satiété: "tout est décidé en Angleterre", qui était alors une variante même de "Les Allemands ont tout à dire". Ce sont des slogans bon marché, clamés de nouveau par des personnes qui ne connaissent pas la réalité.

Le fait est que, dans les différents marchés européens, il y a plus de similitudes que de différences. Un deuxième fait est que les tour-opérateurs devraient être en mesure de jouer dans leur offre de "produits uniques" sur leur pouvoir d'achat et leur capacité d'investissement financier au maximum. Le troisième fait est que chaque tour-opérateur est obligé aujourd'hui d’obtenir une partie importante – la moitié semble ici un minimum – de son chiffre d’affaires en ligne. Ce dernier a affaire avec le désir du client et la rentabilité de la société.

L'équipe commerciale du groupe TUI BeNe est très claire dans sa vision de la distribution et la stratégie associée. Au cours de cette semaine, nous allons laisser la parole à Steven Van Nieuwenhuijzen et Thierry Coppejans dans cette série d’articles. Bien sûr, avec nos propres pensées et interprétation. Un bon début pour 2015, nous avons pensé ainsi.

07-01-15 - par Jan Peeters