La Météo Comme Argument Marketing

Été caniculaire, Rebelote ?

Aux Pays-Bas et en Belgique, tout le monde est concerné par la météo quasi en permanence. Les rares véritables journées printanières sont fêtées comme elles le méritent et nous sommes tous impatients de connaitre cette période pré-estivale à laquelle nous avons droit chaque année. Mais le secteur du voyage attend l’été avec un mélange d’envie (à titre privé) et de préoccupation (à titre professionnel). Une question qui revient souvent : ‘’Cela ne va pas encore être à nouveau un été exceptionnel, j’espère?’’. Car de nombreux acteurs ont peur du scénario ‘’Un été chaud et sans fin, on prend les mêmes et on recommence’’.  

La météo ? Un aspect volatil 

Rien n’est aussi imprévisible que la météo. Il est donc extrêmement dangereux de développer une argumentation marketing basée sur le temps qu’il va faire. En raison du changement climatique, il est de plus en plus difficile d’avancer des arguments comme ‘’Neige garantie’’ ou même ‘’Soleil garanti’’. La nature suit son propre agenda et son caractère volatil ne fait qu’augmenter. 

Alltours: “Nous avons besoin de réservations” 

En Allemagne, Alltours pense différemment. Avec un certain culot, le tour-opérateur a diffusé il y a quelques semaines un communiqué de presse. En cette période peu animée en matière de réservations, Alltours a ressorti certaines statistiques pour faire clairement comprendre au consommateur que ce n’était pas en Allemagne qu’il allait trouver le soleil cet été. Voici un extrait de ce communiqué de presse qui avait pour titre ‘’Eté record en 

Allemagne : un air de déjà-vu en 2019 ? – Il ne faut pas y compter selon les statistiques’’ : 

’L’été approche. Il est peu probable qu’il soit aussi chaud qu’en 2018. C’est ce que disent en tous cas les statistiques : deux étés chauds successifs sont très rares jusqu’à présent. C’est arrivé par exemple en 1982/1983 et en 1994/1995. Selon wetter.com, un été chaud est suivi l’année d’après par un été moins radieux. Si vous voulez jouer la carte de la certitude, choisissez plutôt des vacances en Méditerranée ou réservez un voyage lointain.’’ 

Chaque désavantage… Vous connaissez la suite 

Ce message a au moins le mérite de l’originalité et il y a ainsi de grandes chances qu’il ait capté l’attention du consommateur concerné. Mais n’est-ce pas le but de toute forme de communication marketing ? Bien joué donc de la part d’Alltours. C’est aussi une belle façon de transformer un désavantage en avantage. En utilisant une information vérifiable et une source (le site wetter.com) qui met du poids dans la balance question popularité et fréquence des visites. 

Une preuve supplémentaire 

Le point de vue d’Alltours est limpide : si vous voulez être certain d’avoir du soleil, réservez maintenant vos vacances… au soleil. Le rappel des statistiques météo est intelligent et original. L’allusion faite ensuite aux vols moyen et

long-courriers d’Alltours semble alors encore plus logique pour le consommateur : ‘’Où en est-on question tarifs pour des réservations anticipées vers le soleil et la mer à Majorque, aux Iles Canaries, en Egypte, en Grèce ou en Turquie ? Jusqu’au 30 avril 2019, les clients peuvent bénéficier de réductions garanties avec Alltours. Par exemple, jusqu’à 46% de moins pour un voyage en Crète pour ceux qui se décident maintenant. Les vacances d’été à l’Ile Maurice, aux Maldives, en Asie et dans les Caraïbes offrent également des réductions jusqu’à 20%, voire davantage.’’ 

Bon à savoir également, avec une moyenne de 2.957 heures d’ensoleillement par an, La Valette, la capitale de Malte, occupe la première place au classement des villes les plus ensoleillées en Europe, suivie par Marseille, Lisbonne, Madrid et Athènes. En Allemagne, la durée moyenne d’ensoleillement a été de 2.020 heures (avec un été exceptionnel).’’ 

C’est bien trouvé. Etant donné qu’un nouvel été long et chaud est improbable, Alltours présente dans un premier temps les solides avantages liés aux réservations anticipées (prolongés jusqu’au 30/04, le tour-opérateur allemand a comme tout le monde besoin de réservations) pour ensuite mettre toute la gamme en avant avec une preuve supplémentaire : il y a statistiquement plus d’heures d’ensoleillement vers ces destinations qu’en Allemagne. 

Marketing Arguments Go To The Soul. Not To The Brains. 

Cela prouve également qu’une argumentation marketing doit surtout s’adresser à l’inconscient et aux sentiments. Personne n’a eu l’idée comme nous de refaire le calcul et de constater que la différence en heures d’ensoleillement se déroule principalement en automne et en hiver. Il s’agit de créer de l’impact, pas d’apporter la charge de la preuve. 

Well Done! 

Conclusion : c’est un des meilleurs communiqués de presse que nous ayons vu dernièrement et c’est bien pensé. On a décidé d’oublier les arguments classiques (‘’Réservez maintenant !’’ ‘’Méga avantages ! ‘’Fini = Fini’’) pour une autre façon de communiquer. Well done, Alltours.

 

09-04-19 - par Jan Peeters