Le secteur du voyage en ligne en 2016

Big two, new two

Il est frappant de constater que les évolutions au sein de l’industrie du voyage mondiale en ligne ne sont suivies que par une poignée de professionnels de ‘l’industrie classique du voyage’. Et pourtant, la rapidité des changements est énorme dans l‘univers en ligne et son impact est tout aussi énorme. En 2016, les ‘big two’ retiennent leur souffle tout en scrutant les avancées stratégiques des ‘new two’. Une explication de la situation s’impose.

En 2015, les ‘big two’ du monde de l’agent de voyage en ligne n’ont pas quitté la une de l’actualité : Expedia et Priceline ont choisi d’aller carrément de l’avant et ont tous deux effectués une reprise agressive en cours d’année. On peut également s’attendre que ces méga consolidations continuent en 2016. Les deux entreprises affichent une forte croissance, une valeur boursière considérable et génèrent d’importantes marges bénéficiaires. Et cependant, ces ‘big two’ appréhendent l’arrivée des ‘new two’ : Tripadvisor et Google.

Les différences entre les agents de voyage en ligne ‘pure players’ et les autres acteurs internet deviennent toujours plus minces tandis que les possibilités pour le consommateur de réserver rapidement et efficacement augmentent sans cesse.

En 2014, Tripadvisor a lancé Instant Booking, un outil qui permet au consommateur de réserver directement un hôtel depuis son site et a poursuivi son développement en 2015.

On spécule depuis des années sur les ambitions de Google dans le secteur du voyage alors que la position officielle de l’entreprise est toujours la même : ‘Nous ne voulons pas devenir vendeur de voyages’. Cela ne veut pas dire que Google reste inactif sur la ligne de touche : Google veut faciliter autant que possible la vie du ‘chercheur’ sur internet et lui offrir le plus de solutions possibles pour qu’il ne quitte pas le moteur de recherche, pour réserver un vol ou un hôtel notamment.

2016 promet d’être une année où l’industrie du voyage en ligne va évoluer dans une direction qui était encore impensable il y a quelques années. Les ‘big two’ investissent chaque année des montants astronomiques dans Google et ils voient plus que jamais que cette situation est intenable à terme. Les dirigeant s de Google sont suffisamment intelligents pour le constater et déploient étape après étape leurs différents produits dont Google Hotel Finder et Google Flight Search sont les plus connus actuellement.

 

La grande question est : peut-on s’attendre à ce qu’un des ‘big two’ ou un des ‘new two’ se lance dans la reprise d’un acteur traditionnel ? Les ressources d’Expedia, de Priceline et de Tripadvisor sont suffisamment importantes pour financer une telle opération. A tenir à l’œil en 2016 : plus le business model d’acteurs comme TUI et Thomas Cook sera affûté, plus ils deviendront intéressants pour une reprise éventuelle. Une chose que nous avons certainement apprise au cours des années : never say never, never think something is impossible.

06-01-16 - par Jan Peeters