Terreur sur les Ramblas

La liste s’allonge

Tous ceux et celles qui ont visité Barcelone se souviennent des Ramblas : une avenue qui est une invitation à la balade, à la détente et aux plaisirs de la vie. Tout comme la Promenade des Anglais à Nice, tout comme le marché de Noël à Berlin, tout comme chaque grande artère dans chaque grande ville. Le cœur touristique de Barcelone est maintenant à son tour touché par le terrorisme.

Cela a commencé il y a un an le 14 juillet à Nice et cela n’a pas cessé depuis : des attentats commis par les armes les plus inattendues que les terroristes pouvaient imaginer : un camion ou une voiture. Nice, Berlin, Londres, Stockholm, Charlottesville et désormais Barcelone.

Sincèrement, je ne peux rien écrire d’autre que ce que je n’aie déjà écrit. Désolé. Mais il y a une constante dans toutes ces villes, un fil rouge et nous devons persister à le suivre : la vie continue. Nous le savons, mais c’est pourquoi, nous devons continuer à le rappeler. Cette fois encore. Car à chaque fois que des fous frappent, la solidarité se renforce entre les gens civilisés, quelle que soit leur croyance, leur couleur ou leur nationalité.

 

Le tourisme est plus qu’une industrie. C’est une activité qui permet au monde de sortir de cette spirale de la haine. Car seules les personnes qui ne veulent vraiment pas connaître les autres peuvent les haïr. J’espère de tout cœur que vous ne comptez pas de proches ou de clients parmi les victimes.

Une réflexion : l’article à propos du surtourisme que j’ai écrit hier apparaît soudain comme totalement insignifiant et même superflu. Mais il sera plus pertinent demain, je pense. Car la vie continue, en effet.

(Fin de l’article ce matin à 9h)

 

Mise à jour à 10h 

La nuit dernière, des terroristes ont essayé de frapper d’une manière quasi identique à Cambrils, la célèbre station balnéaire au sud de Barcelone à proximité de Salou. Jusqu’à présent pas de morts, excepté parmi les auteurs présumés : on parle de cinq hommes abattus sur place par la police.

 

‘’La vie continue’’ est une expression qui a aujourd’hui un goût amer : deux attentats en quelques heures dans des lieux de vacances emblématiques en Europe. Du jamais vu jusqu’ici. En ce qui concerne Cambrils, nous ne pouvons que suivre les médias : il est encore trop tôt pour savoir s’il s’agit d’une série d’attentats planifiés ou s’il s’agit de copycats qui ont soudainement décidé d’agir suite à l’attentat de Barcelone. Dans les deux cas, c’est de toute façon particulièrement inquiétant.

 

 

 

17-08-17 - par Jan Peeters