Réservations pour l’été 2015: et maintenant, au travail!

L’année 2015 est une année étrange pour les réservations. Ou pas: c’est une année normale pour les réservations car l'imprévisibilité est devenue la règle. Beaucoup avaient espéré que ce serait une année qui fait penser à la bosse du dromadaire: une bosse de réservations allongée, commençant fin novembre et durant jusqu’en été, si possible. Certains espéraient voir l’image d’un dromadaire à trois bosses ...

Un animal étrange, que nous n’avons, jusqu’à présent, pas encore rencontré dans le tourisme: trois pics de réservations, un pour la Noël, puis une pause, par la suite un pic classique après les fêtes en janvier et février,  puis de nouveau  une période plus calme jusqu’à la période de last minute.

Selon les différentes  sources, il semblerait que cette année-ci prend la direction de la bosse d’un chameau. Le pic des réservations qui est arrivé très tôt semble être au point mort, ce qui montre que le coup d'envoi des réservations a conduit à " l’avancement des réservations anticipées." Ce phénomène a fait gonfler le volume de janvier-février, de sorte que cela donne le sentiment que le vrai effet des réservations anticipées est plus ou moins mis en place. Les participants du Salon des Vacances de Bruxelles ont une excellente occasion d'augmenter leur volume de clientèle, ça c’est sûr.

Ce qui est clair: à partir de maintenant, il faudra travailler durement pour chaque réservation. Maintenant, c’est à chaque agent de voyages, à chaque tour-opérateur d’aller chercher les clients qui n’ont pas encore réservé – et croyez nous, c’est une très grande partie du marché - un par un. On a déjà gagné une petite partie et rien n’est encore perdu. Nous attendons donc avec impatience la présentation de l’étude de l’ABTO / WES au Brussels Travel Top, qui fait l’inventaire des intentions de vacances des Belges pour l'été 2015. De l’information précieuse, qui sera partagée avec les participants ce jeudi 5 février au Brussel Travel Top !

Nous allons, selon la bonne habitude de Travel360°, revenir encore régulièrement sur ce sujet avec des conseils concrets, d’études de cas et d’actions à succès. Je pense que notre Agente de voyages Préférée est en train de sortir encore quelques actions originales de sa poche, ça promet donc. D'une manière ou d'une autre : essayez de garder vos messages toujours intéressants et pertinents, chers collègues. N’entrez pas dans le piège de "mails bazooka" qui sont une liste de promotions, de slogans et de banalités. Essayez de travailler de manière aussi personnelle que possible, avec des petits groupes cibles et des messages ciblés.

Et : utiliser votre arme la plus efficace: le téléphone. Dans l'ère d'internet, il n’y a pas de mal à inviter vos clients par téléphone à venir dans votre bureau pour boire une tasse de café. Ou de proposer d'en discuter chez-eux à la maison à propos de leurs plans de vacances. Vieux jeu? Peut-être. Une violation de la vie privée? En aucun cas. Une forte probabilité de réservations? Bien sûr.

04-02-15 - par Jan Peeters