Tripadvisor Passe à l'Action

Respect animal

Tripadvisor a récemment fait savoir que l’entreprise n’autorisera plus que des activités soient réservées via son site si des espèces menacées ou enfermées sont concernées. Cela signifie concrètement que pour des activités comme la nage avec des dauphins ou des séances photo où des tigres sont caressés, aucun ticket ne sera plus vendu via Tripadvisor ou via sa filiale Viator.

Ces nouvelles directives entreront en vigueur à partir de début 2017. Cette décision de Tripadvisor pourrait avoir de lourdes conséquences pour l’ensemble de l’industrie du tourisme. Parce que le site de commentaires et de réservations mondial réagit avec ce changement de cap par rapport au comportement du consommateur toujours demandeur de plus d’éthique à tous les niveaux et dont l’importance n’est pas à négliger.

Tripadvisor a entamé un processus de prise de conscience progressive. L’entreprise communique intensément avec des organisations pour le bien-être animal, des groupements de consommateurs et des organisations professionnelles de l’industrie du voyage. Tripadvisor a mis en contact des acteurs qui par le passé ne se parlaient pas : si vous avez d’un côté de la table des ‘’People for the Ethical Treatment of Animals” et de l’autre “The Association of Zoos and Aquariums”, les échanges de vues peuvent parfois être assez animés…

Cela plaide aussi en faveur de Tripadvisor de ne pas refuser le débat et ses conséquences. Détail frappant : vous ne pourrez bientôt plus réserver certaines activités, mais vous pourrez toujours les juger via un commentaire Tripadvisor. Si telle ou telle activité ou excursion est jugée par Tripadvisor comme étant nuisible pour les animaux, une icône apparaît avec un lien vers un texte d’explication.

Des organisateurs de voyages ont déjà fait savoir auparavant qu’ils ne reprendraient plus des activités comme les balades à dos d’éléphant dans leur gamme. Il semble qu’un puissant vent de changement soit en train de souffler sur l’industrie mondiale du voyage où de nombreuses activités considérées jusqu’il y a peu comme ‘’normales’’ deviendront critiquables. Bien-être animal, respect des populations locales, sécurité du voyageur sur place, agir avec éthique : autant de points auxquels l’industrie du voyage sera obligée dans un avenir proche de consacrer du temps et de donner des explications, sur une base permanente. Pas vis-à-vis de tel ou tel législateur, mais vis-à-vis de la personne la plus importante du processus : le consommateur.

 

19-10-16 - par Jan Peeters