Start up Wingz

Airport Shuttle & Expedia

Les secteurs traditionnels encaissent les coups. Le secteur des taxis n’est pas épargné et il trinque particulièrement aux Etats-Unis. Après le tsunami D’Uber et de Lyft, un autre raz-de-marée se profile : la start-up Wingz propose des transferts de et vers les aéroports.

Wingz, fondée en 2011, a reçu directement 3 millions de dollars via des  sociétés d’investissement, sur la base de l’idée de départ et du plan de développement technologique. Elle a annoncé cette semaine 11 millions de dollars de dollars supplémentaires de plusieurs autres investisseurs, dont un surprenant au premier abord : Expedia.

La société de taxis ‘Yellow Cabs’, qui a demandé il y a quelques semaines sa mise sous protection juridique via le Chapter 11, – habituellement la dernière étape avant la faillite - voit débarquer encore plus de concurrents, maintenant sur le marché lucratif des ‘aiport transfer routes’. Ces itinéraires sont, dans toutes les grandes villes et partout dans le monde, l’équivalent taxi de la business class des compagnies aériennes : des itinéraires premium où les prix jouent rarement un rôle.

Wingz est aujourd’hui opérationnelle sur la côte Est, ainsi qu’à Dallas et à Denver. L’app Wingz épouse le principe de la course partagée : elle met en relation la demande (des voyageurs qui recherchent un transfert de ou vers les aéroports) et l’offre (des chauffeurs potentiels qui utilisent leur propre véhicule). Les fondateurs affirment qu’ils sont complémentaires d’Uber et de Lyft en se spécialisant sur les itinéraires aéroports. Un marché qui pèse à lui seul aux Etats-Unis 5 milliards de dollars. Il faut savoir que 32% des courses de taxis et de limousines se font de ou vers les aéroports dans le monde entier.

Wingz lorgne surtout évidemment sur le marché des affaires, mais s’intéresse aussi aux vacanciers. Son principal argument de vente : des courses planifiées au préalable avec la possibilité de sélectionner votre chauffeur. Ce chauffeur peut accéder avec l’app aux données de vol afin de vous prévenir de son arrivée et de vous dire où il se trouve précisément dans l’aéroport. Fini les dizaines de feuilles A4 brandies dans les aéroports internationaux.

Wingz se voit comme un concurrent des entreprises de taxis traditionnelles – cela va de soi -, mais vise aussi le marché du luxe et des limousines. Vous pouvez en effet via l’app choisir en tant que voyageur un chauffeur et sa voiture et faire en sorte que ce soit toujours la même personne avec le même véhicule qui vienne vous chercher ou vous amener à l’aéroport. Vous touchez ainsi presque du doigt au principe de la ‘voiture avec son propre chauffeur’, à un prix abordable.

Le fait qu’Expédia s’engage comme principal investisseur n’est pas anodin : Il sera bientôt possible de réserver via Expedia un transfert vers votre hôtel avec un chauffeur Wingz, tout comme il est possible aujourd’hui de réserver une voiture de location. Expedia élargi ainsi sa gamme de produits, mais c’est aussi une étape supplémentaire vers la ‘réservation totale’ en ligne. Nous prévoyons qu’Expedia va continuer en 2016 ses investissements et ses acquisitions de niches pour offrir de nombreuses activités complémentaires dans l’expérience de voyage.

 

28-01-16 - par Jan Peeters