Thomas Cook Come Back

Encore ce mois?

Les plans existent, mais il semble qu'ils seront également mis en œuvre à court terme : le Chinois Fosun veut relancer la marque de voyage Thomas Cook en tant que "marque en ligne". Cela signifierait qu'un an après la faillite du groupe, Thomas Cook recommencerait à vendre des voyages.

Fosun a acheté la marque l'année dernière pour environ 12 millions d'euros. C'est une bonne affaire pour une telle marque mondiale, mais à une condition : que la marque redevienne active dans un délai raisonnablement court. Après tout, le consommateur oublie vite, et les règles en ligne sont impitoyables : "un simple clignement des yeux et c'est fini". Fosun a maintenu le domaine en activité pendant un an, bien qu'il n'y ait pas de contenu transactionnel derrière. Jusqu'à aujourd'hui, vous pouvez toujours vous abonner à des bulletins d'information, et vous pouvez cliquer sur le site web jusqu'à ce que vous atteigniez une sorte de guide de la ville.

 L'inscription sur le site Internet se traduit par un message vague.

Peut-être que Fosun avait prévu de relancer la marque beaucoup plus tôt, mais là aussi la crise coronae a provoqué des hésitations et des retards. Comme la situation de Covid-19 se poursuit, la société n'a pas d'autre choix que de passer à l'action - un retard supplémentaire entraînerait une dépréciation rapide de la marque. Et soudain, 12 millions ne sont plus une bonne affaire, mais de l'argent gaspillé.

 

Il faut donc s'attendre à ce que la marque soit relancée très prochainement en tant qu'agent de voyage en ligne (OTA), afin qu'elle puisse jouer un rôle dans un flux de réservations anticipées pour l'été 2021. Quoi qu'il en soit, c'est un moment "maintenant ou jamais" pour Fosun de relancer Thomas Cook. Ce sera une expérience intéressante à suivre : comment une marque qui a fait faillite sous les yeux du monde entier peut-elle se réinventer en ligne ? Nous la suivons déjà avec beaucoup d'intérêt, à la fois comme expérience en ligne et comme expérience dans le secteur du voyage.

 

 

10-09-20 - par Jan Peeters