Travel360°: 10 commandements

Quatre, cinq et six

Après les trois premiers, voici la suite des 10 commandements de Travel360°. Ce sont les règles que tenons à suivre : les fondements non négociables, la vision et la méthode de travail de Travel360°. Nous n’avons pas le monopole de la vérité et nous savons que chaque point de vue peut et doit être contesté. Mais ces 10 commandements, nous y sommes attachés. Place aujourd’hui à la durabilité, au professionnalisme et au travel marketing.

Quatrième Commandement : Durabilité

“Vous devrez respecter la planète pour donner aussi à la prochaine génération de voyageurs la chance de la découvrir.’’

Nous sommes convaincus que la durabilité, l’écologie et le respect de la planète et des gens qui y vivent vont occuper une place essentielle dans un avenir très proche. Le secteur du voyage joue d’ailleurs un double rôle dans cette histoire de durabilité : d’une part, nous avons une vision globale du monde et nous voyons – souvent de nos propres yeux – à quel point certaines destinations et certaines populations sont directement menacées par le réchauffement climatique. D’autre part, nous et nos clients laissons partout une empreinte écologique et nous contribuons consciemment ou non à la pollution et parfois aussi – soyons sincères – à perpétuer des pratiques discutables au point de vue éthique.

L’industrie du voyage est en pleine prise de conscience, mais ce processus doit passer à la vitesse supérieure dans les prochains mois et les prochaines années. La durabilité n’est pas un gadget marketing. Il doit devenir une composante  stratégique du fonctionnement de chaque acteur du secteur. Nous devons pouvoir parler avec chaque client de l’aspect durabilité à visière découverte, avec des données fiables et des arguments clairs. Travel360° va continuer à fournir des informations utiles, des sujets de discussion et des perspectives dans ce domaine.

Cinquième Commandement : les professionnels font la différence, hier comme aujourd’hui et comme demain.

“Vous devrez assurer votre rôle de professionnel, partout et toujours.’’

Nous voyons aussi la tendance de la consommation ‘’peer to peer’’ se renforcer toujours davantage et nous nous réjouissons de la percée de l’économie collaborative : le partage des ressources est une bonne chose. Le voyageur indépendant peut aujourd’hui régler pas mal de choses lui-même et il ne se privera pas de continuer sur la même voie. C’est également une bonne chose.

Il existe toujours cependant un rôle dévolu aux véritables professionnels. Les métiers, les qualités et la fonction de ces professionnels changent rapidement et profondément, mais une règle reste immuable : à la fin, vous avez besoin d’un professionnel. Cela vaut, peut-être plus que jamais, également pour la création et les conseils de voyages. Chaque consommateur peut choisir, confirmer et payer des parties d’un voyage. Mais en même temps, le consommateur veut que tous ces éléments se traduisent dans une expérience unique. C’est là qu’interviennent les connaissances, le savoir-faire et les compétences de l’industrie du voyage.

Hier, aujourd’hui et demain, les professionnels pourront toujours davantage faire la différence. Travel360° s’engage à les aider en leur donnant, notamment,  une meilleure idée du comportement du consommateur et les outils nécessaires pour y répondre.

Sixième Commandement : Travel Marketing

“Vous devrez adapter votre approche marketing et communication au consommateur moderne”

Si le consommateur est à la recherche d’une expérience unique, le rôle du travel marketing est de l’inspirer. Un nombre croissant d’acteurs de l’industrie du voyage se rend compte que ce n’est pas le produit, mais bien l’expérience qui doit être mise en avant en matière de marketing et de promotion. Des exemples marquants dans et en dehors du secteur du voyage nous aident à trouver la bonne communication, les bons visuels et les mots justes pour nous adresser au consommateur.

Travel360° continuera à dénicher ces campagnes inspirantes dans et en dehors du secteur pour ensuite les analyser et clarifier aussi bien les objectifs que les résultats obtenus.

Six commandements, il en reste quatre qui vont suivre. Vous pouvez compter chaque jour sur nous. Nous savons encaisser les coups et nous apprécions les critiques constructives. Les compliments aussi, d’ailleurs.

27-03-17 - par Jan Peeters