UPAV: Life on The Nile

Congres 2018

Un avion complet d’Egyptair a transporté tous les participants au congrès de l’UPAV vers Louxor, où deux bateaux de croisière sur le Nil allaient servir de camp de base pendant quatre jours. Le Nil comme décor pour un congrès : c’est toujours un excellent choix. Cette année d’autant plus car l’Egypte rebondit en tant que destination de vacances, mais les croisières sur le Nil continuent à stagner. Le congrès de l’UPAV a donc été accueilli à bras ouverts.

Réconfortant et admirable

Cela reste une expérience magique de naviguer sur le Nil et de visiter des temples et des vestiges d’une antique civilisation. Dans le même temps, vous ressentez en tant que professionnel du tourisme à quel point la crise sévit sur les berges du Nil. Seule une petite minorité de bateaux est opérationnelle, les nombreux magasins de souvenirs rencontrent de grandes difficultés et le chômage est élevé. Il est donc à la fois réconfortant et admirable de voir comment l’équipage, le personnel dans les divers hôtels, les guides et les accompagnateurs de voyage donnent le meilleur d’eux-mêmes pour que les touristes et, dans notre cas, les agents de voyages rentrent chez eux avec une impression de perfection.

Priorité à la sécurité

Un bon choix de l’UPAV donc. Car les congressistes ont ainsi pu aussi retenir un autre message important : une grande attention est consacrée à l’aspect ‘’sécurité des touristes’’. La police exerce une présence très visible et elle surveille, contrôle et vérifie pro-activement 24/7. Tout comme ailleurs, il y a des aussi militaires dans la rue. Résultat : à aucun moment les congressistes ne sont  sentis en insécurité. Au contraire.

Communication B2B, de professionnel à professionnel

L’UPAV a également choisi de replacer la destination dans son contexte lors de l’ouverture du congrès d’une remarquable manière. Un exposé passionnant sur les découvertes systématiques et les restaurations des mises au jour historiques nous a permis de savoir que plus de 60% du potentiel de l’Egypte au niveau des fouilles archéologiques, des monuments et du patrimoine culturel n’ont pas encore été découverts et revalorisés. Mostafa Waziri, Secretary-General of the Supreme Council of Antiquities en est le meilleur ambassadeur. Vous retrouverez le message principal qu’il veut faire passer dans l’interview (*) que ce spécialiste a donnée il y a quelques mois.

Cet exposé a été suivi d’une présentation sur l’histoire géopolitique, l’évolution et la situation au Moyen-Orient, dont l’Egypte fait inévitablement partie. Comme vous le savez, cette région fait l’objet d’insécurité récurrente, de tensions et de conflits interminables. Amine Ait-Chaalal, professeur de relations internationales à l’UCL, a expliqué clairement que l’évolution récente du conflit israélo-palestinien influence l’ensemble de la région. L’Egypte en tant que destination touristique, et certainement la région du Nil, vit de son histoire, mais ce même passé est source d’obstacles au niveau de la stabilité touristique.

Nous avons également retrouvé une vidéo (*) d’Amine Ait-Chaalal qui donne une idée de sa vision sur la situation au Moyen-Orient.

Nous avons grandement apprécié le choix de l’UPAV de mettre l’accent sur la spécificité de la destination. C’était une bouffée d’air frais par rapport aux présentations, aux lieux communs et aux publicités ultra commerciales B2C souvent utilisées ailleurs. C’était de la communication B2B de haut niveau. Chapeau.

Les présentations de deux avocats – David Sprecher en Olivier Dujardin- ont également indiqué clairement que les récentes modifications légales sont loin de rendre les choses plus simples et plus claires pour les professionnels du voyage. Ils ont démontré avec des exemples concrets à quel point la législation européenne avait été élaborée par des fonctionnaires étrangers au monde dans lequel nous vivons. Intéressant, mais en même temps angoissant. D’autant plus que d’après les deux orateurs des adaptations aux lois et aux décrets sont déjà prévues…

Le programme des excursions et des visites a confirmé à quel point le Nil entre Louxor et Assouan est une destination de rêve. Il est écrit dans les astres que cette destination ne peut que revivre à nouveau, mais également que les     périodes favorables vont continuer à alterner avec des moments plus délicats.

L’UPAV est une association professionnelle où les relations entre les membres sont chaleureuses, ouvertes et amicales. C’est encore plus évident lors des congrès. Les membres de l’UPAV sont confiants dans l’avenir et font preuve de respect pour chacun. Un congrès UPAV est un feel good congrès et c’est aussi l’objectif. There was a lot of life on the Nile.

(*) L’interview et la vidéo ont été retrouvées par Travel360°Benelux et ont été enregistrées à d’autres moments qu’au congrès de l’UPAV.

11-10-18 - par Jan Peeters