Vendredi Saint

Croyez-y !

C'est le Vendredi saint, un jour férié dans de nombreux pays. Nous nous préparons pour un long week-end de Pâques.  Les vacances de Pâques qui suivent sont toujours soumises à l'interdiction de voyager en Belgique, mais celle-ci se termine le 18 avril, et les vacances à l'étranger seront à nouveau possibles à partir du 19 avril.

Préparez-vous !

Par conséquent, ce message : préparez-vous, chers professionnels du tourisme, assurez-vous que votre équipe, votre communication marketing et vos lignes de communication avec tous vos représentants, étrangers ou non, sont au point, et veillez à envoyer les bons messages à la distribution de voyages en utilisant les réseaux appropriés. Car tout ira très, très vite.

Si vous observez la situation d'aujourd'hui et refusez de considérer comment elle pourrait évoluer au cours des prochaines semaines, il est plus que probable que vous vous sentirez découragé, engourdi et sans espoir. Ce qui est compréhensible.

Toutefois, si on prend en considération tous les développements en cours aujourd'hui, il est possible d'entrevoir une voie qui pourrait nous mener à une saison estivale raisonnable. Dans une première phase de mid haul, mais peut-être déjà une série de premières opportunités de long haul.

 

Six observations.

 

  1. Il faut parfois regarder outre-frontière pour savoir que les choses fonctionneront aussi dans son propre pays. La demande néerlandaise de création d'un fonds "voucher" doté d'une facilité de crédit de 400 millions d'euros a été approuvée par l'Europe cette semaine. Cela signifie que 400 million d'euros seront mis à la disposition du SGR (Fonds de garantie néerlandais) pour qu'il les prête aux compagnies de voyage lorsqu'elles veulent/doivent rembourser des vouchers aux consommateurs. Il s'agit des coupons temporaires "officiels" pour l'achat de vacances à forfait, qui étaient couverts par le SGR. Le principe est le suivant : il faut d'abord rembourser, puis obtenir l'argent.


  2. En Belgique, une réunion importante entre les assureurs GFG et Amlin et les représentants des différents cabinets a eu lieu aujourd'hui, afin de rendre possible un tel fonds "voucher". Mais faites attention : aux Pays-Bas, il y a d'abord eu une polémique pour savoir qui recevrait l'argent et qui le rembourserait. Maintenant que la situation aux Pays-Bas est claire, nous pouvons probablement supposer qu'il s'agira d'un prêt à moyen terme et que l'argent sera mis à la disposition des fonds de garantie. En outre, il est plus que probable que le principe appliqué ici est que le client doit d'abord être remboursé, avant que l'argent du fonds soit payé. Nous savons que les assureurs et les associations professionnelles insistent sur l'importance de réduire au minimum la charge administrative et d'accélérer autant que possible le versement par le fonds.

  3. La semaine prochaine, 250 000 vaccins seront fournis pour vacciner autant de Belges. Cette vitesse et ce volume seront maintenus à partir de ce moment, notamment parce que les vaccins de Johnson & Johnson seront disponibles à partir du 6 avril.

  4. Les travaux se poursuivent en vue de la création d'un "passeport" européen de vaccination qui permettra aux voyageurs vaccinés et testés de voyager dans l'Union européenne. Aujourd'hui, les questions juridiques et morales classiques font l'objet d'un débat, mais entre-temps, de nouvelles mesures ont été prises en vue de parvenir à un accord.

  5. Les mesures et les protocoles en vigueur dans les différents pays de destination sont impressionnants et permettent de voyager en toute sécurité. Ajoutez à cela les mesures strictes prises dans divers pays européens, et on peut espérer que les chiffres actuels de la COVID-19 seront très différents dans, disons, deux mois - ce qui nous permettrait, d'une manière toujours contrôlée, de nous éloigner de cette misère.


  6. À partir du moment où les voyages sont à nouveau officiellement possibles, ils vont monter en flèche. La demande pour les vacances n'a jamais été aussi élevée dans le passé. Tous les professionnels du voyage, qu'ils soient B2B, B2C, multicanaux ou omnicanaux, doivent se préparer dès maintenant pour être " présents sur le marché " lorsque les consommateurs voudront convertir cette demande latente en réservations.

 

Je me permets d'ajouter encore une constatation à cette liste : cette semaine, il a été annoncé que, après la vaccination, le risque de contracter ou de transmettre le virus est très faible. C'est la conclusion du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (Center for Disease Control and Prevention). C'est également une très bonne nouvelle, car cela signifie qu'après la vaccination d'une grande partie de la population, le virus aura beaucoup moins d'occasions de se propager.

Y a-t-il de l'espoir pour les vacances à court terme ? Oui, absolument. Si vous tenez compte de toutes les observations et si vous croyez aux progrès de la connaissance dans tous les domaines, préparez-vous dès maintenant pour le redémarrage. Hell, yes !

02-04-21 - par Jan Peeters