20 ans de hauts et de bas

9/11

Les journaux, les sites d'information : ils en seront pleins ce week-end. Après tout, cela fait 20 ans que des avions de ligne ont été pilotés par des terroristes contre des bâtiments à New York. Le 11 septembre est devenu un mot familier. Elle a également marqué le début de deux décennies de hauts et de bas pour le secteur du voyage. Mais nous sommes des survivants.

Cet article est très court. Un énième article émotif sur le 11 septembre, la tragédie et les conséquences pour les victimes, les survivants et l'industrie du voyage n'apporterait rien.

Je profite de ce moment de commémoration pour souligner la robustesse, la force de survie et l'agilité des professionnels du voyage. Après tout, depuis le 11 septembre, nous avons dû faire face à une série de crises graves. Quelques exemples : la crise bancaire et la crise économique qui s'en est suivie, le nuage de cendres (oh, comme cela semble être une note de bas de page dans l'histoire maintenant), les attaques à Bruxelles, Zaventem et d'autres endroits ... nous avons eu la vie dure au cours des 20 dernières années.

Et pourtant : pendant et après chaque crise, nous avons redressé le dos et fait en sorte d'être prêts pour une nouvelle période de croissance. Même avec le changement climatique, avant que Corona ne nous donne un uppercut, nous relevions les défis.

Par conséquent, je suis convaincu que nous sommes à la veille d'une nouvelle période de succès aujourd'hui. Nous avons encore du chemin à parcourir, mais il y a de plus en plus de signes encourageants. Des réservations sont faites à très court terme pour la deuxième partie de l'été, de beaux dossiers sont enregistrés pour l'hiver, et il y a même un intérêt pour l'été 2022. Le consommateur veut voyager, car c'est l'expérience ultime.

Donc : pas de grand article de fond à la veille de l'anniversaire de la couture. Mais une pièce courte, pleine de confiance. L'avenir a recommencé. Hell, yes!

10-09-21 - par Jan Peeters