360° Trendwatching Summer: réalité virtuelle

Il y a un an exactement, nous écrivions dans le magazine Travel360° : ‘Le virtuel devient réalité’.  Après l’annonce du lancement d’Oculus Rift, la casque qui allait rendre possibles les ‘voyages virtuels’, nous relevions 5 opportunités pour l’industrie du voyage. La réalité virtuelle peut-elle nous aider à vendre des voyages ? Absolument. Et en voici la preuve.

Question : oseriez-vous proposer et essayer de vendre un voyage de noces à un couple que vous ne connaissez strictement pas et qui vient tout juste de se dire ‘oui’ à la maison communale ? Franchement, cela nous étonnerait. Car c’est un moment particulier qui ne se prête pas encore au hard selling… Mais finalement, pourquoi pas ? Marriott et un spécialiste en voyages de noces ont osé. Directement au  pied des marches du New York City Hall, où 100 couples se marient chaque jour. Ils posaient une question toute simple : aimeriez-vous vous rendre, là tout de suite, à Londres ou à Maui ? La réponse de la plupart des couples, encore sous le coup de l’émotion du cap qu’ils venaient de franchir : ‘Oui, naturellement !’. Ce qui fut fait… dans la réalité virtuelle.    

Les couples étaient installés dans une (fausse) ‘cabine de téléportation’ aux couleurs de Marriott, uniquement pour le show. Ils ont ensuite reçu un casque programmé pour les emmener à Londres ou sur une plage de Maui. En virtuel, mas en plus vrai que nature.  L’expérience est époustouflante : vous avez vraiment l’impression d’être sur la plage, vous sentez le vent dans vos cheveux et percevez l’odeur des embruns. A Londres, les jeunes mariés se sont retrouvés tout en haut du Shard avec une vue incroyable sur la ville. Voici la vidéo produite par Marriott, dans le cadre de leur initiative ‘TravelBrillantly’, au cours de laquelle les consommateurs pouvaient donner des idées sur de nouvelles possibilités de développement de produits pour Marriott.

La réalité virtuelle a dépassé le stade du gadget depuis un bon moment et est utilisée aujourd’hui avec succès par les agences de voyages, les chaînes hôtelières, les compagnies aériennes et les croisiéristes. Il n’y a pas de meilleur moyen de présenter un ‘échantillon produit’ pour convaincre un client potentiel de tout ce qu’une destination peut lui offrir. La réalité virtuelle est probablement le meilleur argument de vente pour l’industrie du voyage et en principe disponible pour tout un chacun. Une des lunettes de réalité virtuelle les moins chères est la Google carboard qui fonctionne avec votre smartphone comme écran. Elle coûte un peu plus de 20 euros et est en vente depuis peu. 

Le principal acteur de la réalité virtuelle est Oculus Rift. Son inventeur, Palmer Lucky, a conçu le premier prototype, The Rift, en 2012 suivant la tradition des grands pionniers d’internet : dans le garage de ses parents. Il avait alors 18 ans. Deux ans plus tard, son entreprise appelée Oculus était rachetée par Facebook pour 2 milliards de dollars…

La réalité virtuelle est amenée à grandir encore et encore. Tenez-vous le pour dit et acceptez-la sans restriction. Laissez-la jouer un rôle dans votre discours de vente, utilisez-la pour formuler la meilleure réponse à la question : ‘Pourquoi devrais-je aller là-bas en vacances ?’. Apprenez dès aujourd’hui à travailler avec ce nouvel outil. Ce n’est pas l’avenir, c’est le présent. En en véritable ‘présent’, c’est aussi un superbe cadeau pour tous les vendeurs professionnels de voyages !

27-08-15 - par Travel360°