Airbnb décroche le contrat pour fournir 20.000 chambres lors des JO de 2016: il y a du changement dans l'air!

Airbnb décroche le contrat pour fournir 20.000 chambres lors des JO de 2016: il y a du changement dans l'air!
Est-ce que quelqu’un a encore des doutes concernant les changements inévitables et rapides qui sont en train de se produire au sein de l'industrie du tourisme et de l'hôtellerie? Check this out: Airbnb a signé un contrat pour devenir le partenaire officiel des Jeux Olympiques de 2016 de Rio de Janeiro. Airbnb fournira 20.000 chambres pour les athlètes et les visiteurs. Say what?


Lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012, c’était formellement interdit aux particuliers de louer leur maison, leur appartement ou bien, l’une de leurs chambres. La violation de cette règle pouvait conduire à une grosse amende.


A peine trois ans plus tard, il semblerait que les esprits ont considérablement évolué. Airbnb a signé un contrat avec le Comité d'organisation Rio 2016 pour fournir 20.000 chambres avant et pendant le plus grand événement sportif du monde. Airbnb fera, plus que probablement, partie des sponsors et partenaires des Jeux.
Ceci est, en effet, une étape importante dans la progression d’Airbnb vers une marque hôtelière mondiale. C’est également la première fois dans l'histoire que l'un des plus grands événements sportifs fait appel au grand public pour répondre à court terme à la demande d’hébergement lors de l'événement.


Ceci est remarquable et signifie qu’Airbnb a atteint le statut de “big company, big business”. De plus, cela veut dire également un changement fondamental. Pendant les Jeux Olympiques de Londres, l'interdiction de louer des espaces privés a été mise en place pour une raison: créer ou renforcer la rareté, de sorte que les prix des chambres d’hôtels existantes puissent être maintenus artificiellement à un niveau élevé. C’est un exemple de l'approche traditionnelle, ancienne.


En permettant à Airbnb de proposer 20.000 chambres supplémentaires -  40.000 à 50.000 lits - sur le marché, nous offrons au consommateur plus de choix et plus de possibilités. Ceci est une autre étape supplémentaire vers une nouvelle façon de penser, qui modifie les lois traditionnelles de l'offre et de la demande.
Cette évolution est, sans aucun doute, suivie avec une inquiétude croissante par les sièges de beaucoup de chaînes hôtelières. Avec raison, car ceci fait que beaucoup de vieux modèles de rendement sont prêts à être mis à la poubelle. Si nous avons, jusqu’à présent, considéré le phénomène de“ l’économie de partage” comme un phénomène de passage, nous devons maintenant réfléchir à deux fois. Et ensuite adapter les modèles de planning, de prix et de business. Urgemment. Car les temps changent à la vitesse de la lumière.

02-04-15 - par Travel360°