Bart Verhaeghe (Uplace) à propos du consommateur d'aujourd'hui

Ce week-end le CEO de Uplace, Bart Verhaghe, a été omniprésent dans les médias. Vous connaissez l'histoire: après une longue période d’essais, le méga concept de Uplace a obtenu le feu vert du gouvernement flamand. Depuis lors, il y a toute une querelle politique à propos de Uplace. Verhaeghe défend naturellement Uplace, mais fait aussi des déclarations au sujet du consommateur moderne dans "De Tijd". Nous allons en prendre connaissance. Car c’est de la matière intéressante. Aussi pour l'industrie du tourisme.

A propos des besoins du consommateur d'aujourd'hui
“Nous répondons à une tendance croissante de " expérience " chez le consommateur, d'où le grand intérêt des détaillants chez Uplace. Les politiciens pensent souvent beaucoup plus " conservateur "que le consommateur. Regardez le débat sur Uber, qui offre un service de taxi alternatif à Bruxelles. Il est naïf de penser que nous pouvons tout garder - comme les magasins à des endroits où ils se trouvent déjà maintenant – comme c’était".

Réflexion: dans l'industrie du tourisme d’aujourd’hui, nous sous-estimons sans doute cette nécessité d'expérience, du “facteur fun" présent pendant le shopping et pendant l’achat. Les agences de voyages ont été pendant des années à la recherche d'un "emplacement central", de préférence avec beaucoup de passage. A part des exceptions, ceci conduisait dans la plupart des cas à des petits bureaux avec une surface de vente limitée. Dans le passé, les expériences avec les agences de voyage étaient assez limitées. Une location n’allait jamais de pair avec une approche radicale et innovatrice en termes d'expérience de magasin. "Shopping fun" dans une agence de Voyage? C’est logique. Pourquoi alors cela n’arrive presque nulle part?

À propos des achats online et offline
“Nous avons récemment parlé à un professeur qui depuis des années fait des recherches à l'Université Columbia. L’e-commerce ne remplacera pas le magasin traditionnel, l’achat en ligne et un magasin physique se compléteront et se renforceront mutuellement. Le consommateur moderne veut être traité comme un VIP qui, par une expérience particulière dans un magasin, se sent émotionnellement lié à une marque. Nike et Apple sont les meilleurs exemples de cela, mais toutes les marques évolueront dans cette direction ".

Réflexion: ici se trouve une grande opportunité. La question clé que chaque détaillant, y compris chaque propriétaire ou gestionnaire d'une agence de voyage, doit se poser: le client dans mon magasin, est-il traité comme un VIP? Mes clients se sentent-ils émotionnellement impliqués, mon approche les touche-t-elle et ai-je réussi à laisser rentrer chaque client chez-lui avec un bon sentiment? Vos chances de survie dépendent en grande partie de la réponse à cette question.
Vous pouvez être pour ou contre les projets de Bart Verhaeghe à Vilvoorde. Le fait est que l'homme témoigne d’une vision bien solide. Ce n’est sans doute pas une mauvaise chose d’au moins réfléchir à propos de cette vision avec une ouverture d’esprit et sans préjugés.

05-03-15 - par Travel360°