BTExpo 2014: il est temps pour la réflexion, pour la préparation d’une édition encore meilleure en 2015

Pour la onzième année consécutive déjà, le secteur du tourisme belge a sa version propre, bizarre et spéciale d'un salon national pour les professionnels de voyage: BTExpo. L'édition 2014 a eu un nombre record d'exposants, la Wild Gallery était remplie de chez remplie. Le nombre de visiteurs était raisonnable, surtout si l'on tient compte d'une grève des trains inattendue le deuxième jour du salon. Pas de chance. Mais aussi: il est temps pour le changement, et  l'adaptation.

Il serait, sans doute, sage de prendre de nouveau un peu de temps, après cette onzième édition, pour la réflexion, de consulter le secteur et d'opter pour un projet de salon innovateur et innovant. Car c’est maintenant que BTExpo doit changer pour assurer sa propre survie et sa propre valeur ajoutée.

Il y a cinq ans, les preneurs d’initiatives autour de BTExpo avaient invité une vingtaine de "opinion leaders" du secteur du tourisme à faire du brainstorming pendant une soirée et une journée sur une nouvelle et pour tous, une abordable, formule de salon pour BTExpo. Les formules comme le dîner de networking,  de stand “one size fits all” et les frais de participation réduits ont été présentés et discutés pendant ces deux jours à Knokke. C’étaient des discussions extrêmement agréables et constructives. Je me souviens de la villa de caractère à Knokke avec un nombre infini de chambres, des spaghettis faits maison le soir et d’un petit déjeuner très agréable et convivial.

Je pense qu'aujourd'hui il est temps de refaire un tel exercice. Le secteur a rapidement évolué au cours des dernières années, l'évolution technologique a pris tout le monde de vitesse, la percée de la téléphonie mobile est indéniable, les médias sociaux jouent toujours et partout un rôle déterminant. De ce fait là, le pic des réservations a été obtenu  plus rapidement au cours des trois dernières années, de sorte que BTExpo se retrouve aujourd'hui au milieu d’une période chargée. Peut-être que nous devrions étudier le rôle de la technologie, les possibilités de participer au salon aussi en ligne et l’offre avec encore plus d'options de communication aux participants et visiteurs.

BTExpo peut aussi puiser dans les canaux marketing qui sont plus dynamiques que les canaux traditionnels, bien connus. Une offre de conférences, les essais des innovations technologiques et des interviews vidéo, peuvent rendre l’expérience du salon plus dynamique.

Peut-être qu'il est temps de penser à BTExpo 3.0, de sorte que le salon puisse continuer sur son élan. Ce qu’il ne faut jamais perdre, c’est le contact facile, l'atmosphère conviviale et des occasions de réseautage à la bonne franquette. Car, hey, c’est le secteur du tourisme ! Work hard, play harder.

17-12-14 - par Travel360°