EasyJet en repreneur?

Monarch Airlines

La rumeur sur une possible reprise de Monarch airlines par easyJet continue à s’amplifier. Un article dans le Sunday Times du week-end dernier n’a été ni confirmé, ni démenti par le porte-parole d’easyJet. Une telle reprise amènerait de profonds changements dans le paysage concurrentiel de l’univers du low cost.

Le propriétaire actuel de Monarch Airlines est le fonds d’investissement Greybull Capital. Greybull a acheté Monarch il y 18 mois et a mené immédiatement une politique agressive de réduction des coûts. Au moment de son rachat, Monarch était au bord de la faillite. Aujourd’hui, l’entreprise est complètement assainie, un moment idéal pour des investisseurs à risque de tirer leur révérence en réalisant un plantureux bénéfice.  

Monarch est basée à Luton Airport. Une reprise éventuelle serait pour easyJet une manière rapide et inattendue de suivre de plus près son concurrent Ryanair via une extension importante de sa flotte et de son réseau. En effet, le finetuning stratégique de Ryanair (entre autres, élargir la distribution, affûter son produit pour le marché d’affaires, assouplir le règlement draconien des amendes) fait que les offres produit des deux compagnies low cost sont de plus en plus diamétralement opposées.

Greybull Capital sait de son côté à quoi utiliser une injection de cash, car l’entreprise s’est à nouveau lancée à fond dans une action à la fois risquée et agressive : la reprise de l’usine métallurgique Tata Steel de Scunthorpe. Le fait que Monarch ait mandaté la Deutsche Bank pour sonder le marché des éventuels candidats à une reprise prouve que Greybull trouve que le moment est venu de se débarrasser de Monarch. Fire in the sky in low cost land ?

19-04-16 - par Travel360°