Eurowings est prête pour une offensive low cost

Le big boss de Lufthansa a annoncé la semaine dernière que, malgré la grogne et la protestation des pilotes, le conseil d’administration de Lufthansa a donné son approbation formelle pour une division majeure de vols low cost  au sein de Lufthansa sous le nom d’Eurowings. C’est la deuxième phase d'un plan, où dans la phase 1 tous les vols non-hub de Lufthansa seront exploités par Germanwings.

Dans la phase suivante, Eurowings sera transformée. D'une petite compagnie aérienne régionale, elle deviendra  une compagnie low-cost de taille moyenne. La flotte de jets CRJ900 sera remplacée entre février 2015 et mars 2017 par les A320. Les opérations et la flotte de Germanwings passeront progressivement à Eurowings en cours de 2015. Ils s’envoleront à partir d'une base importante en dehors de l’Allemagne. L'aéroport de Bruxelles serait sur la liste restreinte.

La prochaine étape est encore plus spectaculaire: en collaboration avec Sun Express, les vols long-courriers low cost sont prévus au départ de Cologne / Bonn vers la Floride, l’Afrique du Sud et l'océan Indien. Sun Express est une joint-venture entre Lufthansa et Turkish Airlines.

Carsten Spohr, le CEO de Lufthansa, n’y va pas, comme d'habitude, par quatre chemins: "La nouvelle Eurowings est notre réponse à l'un des principaux défis des compagnies aériennes européennes. La concurrence dans le segment point to point travel des compagnies aériennes low cost, nous l’avons subie longtemps dans toute l’Europe. Nous sommes convaincus que ce segment s’étendra aussi sur les lignes des long-courriers."

Ryanair qui recevra des centaines d'avions dans les prochaines années, une Lufthansa offensive où Turkish a un mot à dire, Vueling qui a des plans d'expansion forts ... fire in the sky, to be continued!

10-12-14 - par Travel360°