La mexique l’a bien compris - communication, organisation et un message ciblé.

L'office de tourisme du Mexique a organisé un workshop le mardi 26 mai. Le message était clair dans l'invitation : découvrir, apprendre, faire des contacts et un peu de fun. Une centaine d'agents de voyages ont répondu présent à l’invitation de l’office de tourisme et tout une série de tour-opérateurs, hôteliers et d'autres partenaires. Preuve du contraire de la déclaration: "Ils ne sortent plus, monsieur." Logique, car les conditions étaient remplies.

-Communication: Le but et les avantages des participants ont été clairement communiqués. L'office de tourisme du Mexique a choisi une communication en ligne claire, nette et axée. Ils n’ont pas hésité sur les moyens pour la mise en page et la fréquence de l’envoi de l’invitation. La communication a été faite via différents canaux de médias sociaux. Résultat: les inscriptions arrivaient rapidement et le bon groupe cible s’est inscrit pour participer à l’événement.

-Organisation: “Don’t change a winning concept”. Le concept du workshop a été choisi

- Présentation - suivie d’un workshop. Ce concept marche, à condition que les partenaires présents aient un message clair et que les participants présents aient un besoin d'information clair. Encore une condition importante: une organisation rigoureuse. Dans le cas du Mexique, la combinaison acteurs locaux, mexicains et les tour-opérateurs belges, a très bien marché. Résultat: un dialogue dynamique sur les atouts spécifiques de l'ensemble de la destination.

- Message: le but de l'office de tourisme est clair: élargir, approfondir et renforcer l'image du Mexique. Tout le monde connaît Cancun et tout le monde connaît la culture maya. Mais peu de gens peuvent réunir tous les atouts de vente de ce pays. Parce qu’on y trouve également des traces des colonies, des haciendas, les forêts tropicales, le monde sous-marin. Et les plages, bien sûr. Mais l’office de tourisme a pour mission de promouvoir le pays tout entier. Et ceci est un investissement à long terme.

"Ils ne sortent plus, monsieur." Mais seulement à condition que la communication, l'organisation et le message soient limpides. Et ils ont raison. Le temps, c'est de l'argent. Et si on peut y ajouter un peu de fun: c’est parfait. Mais tout d'abord, les autres objectifs. Le Mexique l’a bien compris.

04-06-15 - par Travel360°