L’avenir de l’industrie du tourisme belge: le tourisme réceptif!

L’industrie du tourisme et de l’hôtellerie est la plus grande industrie au monde. C’est également l’un des secteurs qui enregistre la plus forte croissance dans le monde entier. Au sein de notre industrie, des modèles innovateurs et perturbateurs ont été lancés à un rythme très soutenu. De ce fait, les entreprises du tourisme européennes se trouvent face à de nombreuses opportunités. Une opportunité qui a été sous-estimée jusqu’à présent : le tourisme réceptif.

Plus de 1,1 milliard de touristes ont fait un voyage à l'étranger en 2014. Ce sont les chiffres de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT). C’est pour la cinquième année consécutive que le secteur a connu une croissance soutenue dans le monde entier depuis la crise de 2009. Pour 2015, l'OMT prévoit une croissance de 3% à 4% d’arrivées de touristes internationaux. La croissance principale vient d'Asie et d'Amérique.

L'Europe reste la région la plus visitée au monde. En effet, elle absorbe plus de la moitié de touristes reçus dans le monde entier. En 2014, elle a accueilli 588 millions de voyageurs, 22 millions de plus qu'en 2013.


Bien sûr, ces chiffres sont un mélange de tous les segments possibles: voyages d'affaires, de loisirs mais aussi VFR (Visiting Friends & Relatives). Tous ces segments  forment ensemble ces chiffres impressionnants.

L'Europe est entourée par des économies qui se développent plus vite que la nôtre. Dans toutes les parties du monde, il y a un nombre croissant de consommateurs désireux et capables de voyager. L'internet et toutes les initiatives rendues possibles par l'internet s’assurent que ce grand nombre de consommateurs aient accès à toute l’information possible et qu’ils puissent directement entrer en contact avec tout acteur possible sur le marché du " tourisme réceptif". Les possibilités de transport se développent tous les jours, une multitude de hubs européens sont facilement accessibles à partir du monde entier. Un réseau low cost de plus en plus complet emmène les passagers facilement et à un prix abordable à travers toute l'Europe.

Il semble que toutes les conditions sont réunies pour permettre aux entreprises touristiques émettrices existantes à s’élargir considérablement - ou se reformer drastiquement, qui sait? – pour devenir des entreprises réceptives performantes. Le savoir-faire est présent, le nombre de clients potentiels est énorme, le produit est beaucoup plus fort, plus large et plus attrayant que la plupart de l’offre "Visit Europe" proposée actuellement en Chine, Inde, Russie et au Moyen-Orient.

Si les acteurs actuels au sein du secteur émetteur investissent dans une forte activité réceptive, cela pourrait être à moyen terme l’ «occasion en or» qui pourrait résoudre beaucoup de problèmes.

Bon, à la fin de cet article voici un message pour les entreprises réceptives existantes sur le marché belge: nous savons que vous fournissez un travail professionnel, que vous le faites bien et que vous faites la promotion de nos produits touristiques d'une manière digne à l'étranger. Mais vous devez admettre qu'il y a encore un énorme potentiel du marché inexploité qui reste en jachère, et qui ne fera que s’agrandir dans un avenir très proche.


J’ai le sentiment que ceci est un sujet sur lequel nous allons revenir encore quelques fois cette année.

04-02-15 - par Travel360°