Le co-fondateur de LinkedIn à propos de l’avenir des médias sociaux

La tempête des médias sociaux, est-elle en train d’arriver chez-nous? Il y a quelques années, un congrès n’était pas complet sans la contribution d'un "expert des médias sociaux". Depuis lors, beaucoup de professionnels de l'industrie du tourisme utilisent avec succès les médias sociaux dans leur marketing mix. Pourtant, en même temps, beaucoup de gens sont sceptiques: les médias sociaux sont-ils un phénomène temporaire ou pas? Reid Hoffman, le fondateur et l’investisseur actif de LinkedIn, a une opinion claire à propos de cela. 

Il est bon de regarder de temps en temps au-delà des frontières de l'industrie du tourisme, pour élargir sa propre vision ou pour tester ses propres convictions. Ce qui est assez frappant, pendant les congrès de Travel360°, souvent, les orateurs qui ont le plus de succès sont ceux qui ne sont pas liés à l'industrie du tourisme. Pensez aux contributions appréciées d’entre autres Peter De Keyzer (BNP Paribas Fortis), Gino Van Ossel (Vlerick - expert de détail) et Bart De Waele (Wijs).

Dans le monde des réseaux sociaux Reid Hoffman, le co-fondateur de LinkedIn, est considéré comme un leader mondial de l'opinion. A juste titre, car il a été, en plus de LinkedIn, également impliqué dans des sociétés comme PayPal, Flickr, Facebook et Groupon. Son opinion? Vous n’avez encore rien vu.

Au cours de l’interview que vous pouvez voir ci-dessous, Hoffman constate : "Nous nous trouvons encore qu'au tout début des réseaux sociaux. La plupart des gens n’ont pas encore tout à fait compris comment ils peuvent intégrer les réseaux sociaux comme un élément important dans leur vie. Prenez LinkedIn: vous pouvez utiliser ce réseau pour solliciter ou recruter mais aussi pour demander l'avis d'un certain nombre de spécialistes sur un sujet particulier. "

"Ce réflexe, beaucoup de gens ne l’ont pas encore. Mais aussi en termes de produits, je vois encore un fort développement dans les réseaux sociaux. Je vois les réseaux sociaux se former autour de l'éducation ou de la religion, ou autour du développement de certaines professions, telles que le journalisme. En tant qu'investisseur, j’attends toujours avec impatience  “the next big thing”, qui est encore très petite aujourd’hui, mais qui se développera pour devenir quelque chose d'énorme ".

La réflexion deTravel360°: il ne s’agit pas de la question de savoir “si Facebook est toujours d'actualité» ou «Combien de personnes utilisent Twitter vraiment de manière active"?. Les réseaux sociaux du monde entier seront complétés par des réseaux sociaux de niche, et de plus en plus de gens apprendront à utiliser ces réseaux activement pour s’informer, pour apprendre à connaître les gens, pour optimiser les relations et pour faire des affaires. La question n’est pas "dois-je avoir une page Facebook? ", la question devrait être: " Comment puis-je mettre en marche le mieux les réseaux sociaux dans mon mix communication et marketing afin d’entrer en contact avec plus de clients potentiels d’une façon bonne et significative? "

Voici la vision de Reid Hoffman, résumée en une minute:

 

 

05-03-15 - par Travel360°