Le message de World Travel & Tourism Council 2015 à Madrid: de la croissance, malgré tout!

Lors du Sommet mondial 2015 du World Travel & Tourism Council (WTTC) qui a eu lieu à Madrid le 15 et le 16 avril dernier, les sujets suivants ont été exposés et discutés : les changements permanents, les événements inattendus et le climat d'incertitude dans lequel l'industrie du tourisme est amenée à opérer. Pourtant, la certitude suivante occupe une place centrale: cette industrie va continuer à croître, plus rapidement que tout autre secteur dans le monde entier. Nous avons écouté les conclusions du CEO, David Scowsill.

"Il semble que le monde envisage de lancer encore d’autres scénarios, opportunités et défis à l'industrie du tourisme. Ces derniers jours, nous avons vu un redoux public dans les relations entre les Etats-Unis et le Cuba. Ceci contraste fortement avec ce qui s’est produit récemment au Venezuela, l'un des pays avec les plus grandes réserves de pétrole au monde. "
"De nombreuses opportunités nouvelles et événements tragiques : nous devons y accommoder et vivre avec. Une nouvelle concurrence et de nouvelles possibilités: nous devons y accommoder et vivre avec. Une nouvelle législation et des règles plus strictes: nous devons y accommoder et vivre avec. "


"La journée de demain apportera avec elle de nouveaux événements mondiaux, de nouvelles situations, de nouvelles perturbations, pour nous tous. Mais ce que nous avons appris lors de ce Sommet, c’est que cette industrie a du talent pour se réinventer encore et toujours. "

"Il n'y a aucune raison pour que notre industrie ne puisse croître plus vite que la plupart d’autres industries, et plus vite que l'économie mondiale. Nous nous dirigeons vers un chiffre de 1,8 milliards de passagers en 2030. C’est énorme, il est donc important que le gouvernement ainsi que le secteur privé continuent à investir dans l'infrastructure, pour être capable de gérer cette croissance."

À la fin de cette conférence qui a duré deux jours, le CEO David Scowsill a donné encore un message important: "Cette énorme croissance amène aussi de la responsabilité avec elle. Le tourisme ne peut survivre que s’il prenne sa responsabilité à l’égard de la nature, du climat et du patrimoine culturel. Dans ce domaine, nous nous trouvons devant les défis les plus importants de l’histoire notre industrie. Car si nous ne prenons pas notre responsabilité, nous pourrions bien scier la branche sur laquelle nous sommes assis".

Voyons, voyons. Le tourisme durable: c’est un terme qui n’est plus "à la mode" depuis bien longtemps, ce n’est plus une astuce marketing depuis bien longtemps. C’est une question de survie. Ici, le grand danger réside dans le fait que chacun attend que “ l’autre“ agisse.

23-04-15 - par Travel360°