Secretaire d'Etat Français du Tourisme

Ambition et Motivation

"Nous avons encore 15 jours pour donner au vacancier l'envie de partir en vacances en France, et ensuite lui donner l'envie d'acheter." C'est le message que le secrétaire d'État français au tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a fait passer il y a quelques jours lors d'une "visioconférence" à une trentaine d'ambassadeurs français à l'étranger. Un message sans équivoque, qui peut être étendu à tous les acteurs du tourisme : c'est le moment de vendre.

Directeur des ventes numéro uno 

Le secrétaire d'État français au tourisme effectue actuellement une tournée qui le mènera dans tous les pays européens qui constituent un important "marché source" pour la destination France. Nous avons parlé avec Jean-Baptiste Lemoyne à l'ambassade de France à Bruxelles. Un homme politique passionné, qui ne peut s'empêcher de sourire quand on lui dit qu'il nous envie sa détermination à être le premier "directeur commercial" de Destination France et à faire passer le message que son pays a l'ambition de devenir la destination numéro un cet été pour de nombreux pays européens.

Belgique = Zone verte

C'est clair : pour la France, la Belgique est une zone verte, ce qui signifie que tous les Belges pourront se rendre en France sans aucun obstacle cet été. Les personnes qui ont été vaccinées ne devront pas subir de tests supplémentaires, les autres devront présenter un test PCR ou un test antigénique effectué jusqu'à 72 heures à l'avance. Important : il en va de même pour les DOM TOM, les destinations long-courriers qui sont en fait des territoires français peuvent être réservées par les vacanciers.

 

Contactez votre agent de voyage !

Bien sûr, le Secrétaire d'Etat a souligné les différents atouts de la France, mais ils sont plus que suffisamment connus des professionnels du voyage. Mais M. Lemoyne avait également un message pour ces mêmes professionnels du voyage : il conseille au consommateur de ne pas hésiter à faire appel à l'expertise de l'agent de voyage et à sa connaissance des mesures Corona. "En tout état de cause, les voyages sont aujourd'hui plus complexes que jamais. Même si nous savons que de nombreux Belges ont l'habitude d'organiser eux-mêmes leur voyage en France, je recommande de faire appel à l'agent de voyage."

Campagne européenne

Destination France sait que cet été, plus que jamais, elle sera en concurrence avec les autres pays européens de vacances. C'est pourquoi Atout France lance une campagne de communication "Ce qui compte vraiment" pour rappeler les atouts de la France polyvalente. Cette campagne se démarquera sur le marché belge, qui sera cet été le deuxième "marché source" de Destination France, après l'Allemagne mais avant le Royaume-Uni.

Jean-Baptiste Lemoyne a également fait référence au mois de mai de l'année dernière, lorsque la décision a été prise de prévoir un budget gouvernemental de 1,6 milliard d'euros pour les investissements dans les infrastructures touristiques, en mettant l'accent sur la transition vers un tourisme durable.

Soutien du Président

Le secrétaire d'État a également mentionné (noblesse oblige) que le président Macron a approuvé la campagne et les efforts de relance du tourisme en France, et qu'il fait notamment des efforts pour relancer le marché américain. Rétrospectivement, nous avons réalisé que c'est au cours de notre conversation avec Lemoyne que le président français a reçu une gifle, lors d'un "bain de foule" en France. Courage, M. Macron : cet été, les Belges arrivent. Et ils sont beaucoup plus gentils.

10-06-21 - par Travel360°