Notre Agente de voyages Préférée a une stratégie de vente qui a un succès fou

Le troisième week-end de janvier est mon moment de l’année pour rendre visite à mon Agente de voyages Préférée. Des bisous pour le Nouvel An à elle et ses collaboratrices sympathiques, et une bouteille de champagne pour porter un toast à une année fantastique: ceci est devenu une habitude, c’est la troisième année déjà. Et à chaque fois je reviens de là avec de la matière pour un article. Cette fois-ci aussi.

"J’ai une fois regardé tous ces articles sur les tendances, que vous et vos collègues publiés chaque année, cher Jan. Et je dois dire : quelles absurdités, la plupart du temps! Selon moi, vous vous copiez les uns les autres et vous regardez aussi chaque année ce qui a été écrit les années précédentes. Amusant à lire, oui, mais ne me dit pas que tout cela est basé sur des études sérieuses.

J’ai regardé de manière innocente et j’ai pris une bonne gorgée de champagne.

"Quoi qu'il en soit, ce qui me frappe: il y a une tendance, apparemment, qui revient partout. Et je dois admettre: même dans mon cercle familial et parmi mes amis, j’en entends souvent parler. Il s’agit de cette fameuse liste d’objectifs, la liste des choses que l’on veut absolument faire cette année ou le faire au moins une fois avant de mourir ".

Je l'ai regardée et j’ai eu la sagesse de ne pas demander ce qui se trouvait sur la liste d’objectifs de mon Agente de voyages Préférée, même si j’étais très curieux.

"Cette sottise de liste d’objectifs m'a donné une idée, Jan. J’ai demandé à vingt bons clients -qui évidemment n’avaient pas encore réservé cette année ! – quels sont les trois voyages qu’ils mettraient sur leur liste d’objectifs. Je leur ai demandé de bien réfléchir et d’en discuter éventuellement une fois avec leur partenaire ou leur famille."

"Savez-vous combien de réponses ai-je reçu? Vingt! 100% de réponses! Ce que je n’avais jamais connu. Ensuite, j’ai pris tous ces souhaits un par un. Il y avait de nombreux classiques parmi: escalader l'Himalaya, visiter Katmandou, une randonnée à travers la jungle, une croisière de rêve ... et vous savez quoi? La plupart n’étaient certainement pas irréalisables! "

"Alors, je me suis vraiment mise au travail. Ce sont, comme je l’ai déjà dit, mes très bons clients. Je sais donc approximativement quel budget  ils peuvent libérer pour leurs congés annuels. Je suppose que pour des vacances qui s’approchent de leur “voyage de rêve”, ils dépenseront un peu plus. J’ai donc fait une proposition pour chacun de ces vingt clients, en fonction de leur mini "liste d’objectifs". Parfois, c’était la réalisation exacte de leur voyage de rêve, parfois j’ai opté pour une alternative, qui était un peu plus adaptée au budget. Un des clients souhaiterait partir en vacances en jet privé, mais je sais qu'il n'a pas les moyens nécessaires. Eh bien, je lui ai proposé un voyage avec un vol régulier vers la France, où il pourrait faire le transfert de l'aéroport à sa destination par hélicoptère. Je me suis assuré qu'il ait un hôtel à proximité d'un héliport. Lui et sa famille- femme et deux adolescents-  étaient tout simplement ravis! "

Mon Agente de voyages Préférée me regarda triomphalement. "Eh bien, mon cher monsieur-qui-sait-tout, combien de mes propositions ont finalement été acceptées? En avez-vous une idée? "

D’une façon hésitante, j’aurai parié deux ou trois : qui ne serait en fait pas un mauvais résultat.

"Ha! Je ne pouvais pas le croire, mais j’ai neuf dossiers qui peuvent concrètement être faits et réservés. Neuf! C’est fou quand-même non? Neuf dossiers, et je peux vous assurer: que des beaux dossiers et tous à la carte. Vous voyez: être original, prendre des initiatives et avoir de l’audace: ça paie "!

Neuf dossiers sur vingt, seulement en utilisant une idée folle sur un petit groupe de clients, un groupe sélect. Surprendre vos clients, les inspirer, c’est votre rôle à réaliser pleinement en tant que consultant en voyage, faire rêver vos clients, oser faire des suggestions ... elle a réussi encore une fois, mon Agente de voyages Préférée. Je suis content que je la connais  et je ne regrette jamais mes visites à son bureau. Peut-être que je dévoilerai un jour son identité. Mais pour l'instant, je la garde pour moi. Hell, yes!

27-01-15 - par Travel360°