15 chefs espagnols dans les 100 meilleurs au monde

#TheBestChefAwards2020

15 chefs espagnols dans les 100 meilleurs au monde

Pour la première fois dans l’histoire, la cérémonie de remise de prix des 100 meilleurs cuisiniers au monde, sponsorisée par Perlage, a dû se dérouler virtuellement. Et parmi les nominés dans les 100 meilleurs cuisiniers du monde entier figurent 15 chefs espagnols :

  • Disfrutar (4º place): le restaurant Disfrutar Barcelone, ouvert depuis décembre 2014, est le fruit d’années de travail intense au sein de l’établissement El Bulli. Mateu Casañas y a rencontré Oriol Castro et Eduard Xatruch, avec qui il s’est formé professionnellement, puis ils ont consolidé le travail réalisé dans Compartir, inauguré en avril 2012 à Cadaqués.
  • Joan Roca #5: chef du célèbre restaurant El Celler de Can Roca, établi à Gérone. L’établissement a été nommé plusieurs années de suite Meilleur restaurant au monde.
  • David Muñoz #6: en 2013, il a obtenu la troisième étoile pour son restaurant avant-gardiste DiverXo, situé à Madrid, où il dirige également StreetXo, un établissement à l’ambiance plus informelle.
  • Aitor Zabala #8: il a emmené la grande cuisine catalane aux États-Unis à travers son restaurant Somni, à Los Angeles, qui appartient au groupe ThinkFoodGroup de José Andrés, un autre chef espagnol reconnu outre-Atlantique.
  • Eneko Atxa #17: ce chef basque affiche 5 étoiles au guide Michelin avec ses restaurants, Azurmendi, Eneko (tous les deux à Larrabetzu, Vizcaya) et Eneko (Palacio Euskalduna, Bilbao). Il possède également des établissements à Londres, Tokyo et Lisbonne.
  • Paco Morales #29: il s’est formé aux côtés d’Andoni Luis Aduriz et Ferran Adrià, et il dirige le restaurant Noor, situé dans sa Cordoue natale, où il tente de « rapprocher de notre époque les arômes et saveurs les plus raffinés d’Al-Ándalus, afin de les faire revivre avec maestria dans la tessiture contemporaine et d’avant-garde qui a toujours caractérisé sa cuisine ». D’autre part, il dirige un autre établissement à Cordoue, « El Bar de Paco Morales ».
  • Albert Adrià #30: chef du restaurant Tickets, à Barcelone. Auparavant, il a été le pâtissier du restaurant El Bulli, au sein duquel il collaborait avec son frère Ferran Adrià.
  • Martín Berasategui #37: les divers restaurants de ce chef basque rassemblent en tout 10 étoiles au guide Michelin, avec une mention spéciale pour le Bodegón Alejandro à Lasarte-Oria (Guipúzcoa), le restaurant du Musée Guggenheim à Bilbao ou son restaurant El Kursaal (San Sebastián).
  • Andoni Luis Aduriz #45: chef du restaurant Mugaritz, à Rentería (Guipúzcoa), considéré toutes les années depuis 2006 comme l’un des 10 meilleurs restaurants au monde, d’après le prestigieux Restaurant Magazine.
  • Quique Dacosta #54: chef du restaurant éponyme situé à Denia (Alicante), où il n’utilise que des produits locaux situés à moins de 75 kilomètres de distance. De plus, il possède d’autres restaurants à Valence (Espagne) et à Londres.
  • Paco Roncero #71: il dirige le restaurant La Terraza Del Casino, à Madrid, ainsi que les gastro-bars Estado Puro situés dans les hôtels NH Paseo del Prado et NH Palacio de Tepa.
  • Ricard Camarena #76: chef du restaurant éponyme situé à Valence (Espagne), où il tient également d’autres établissements à l’ambiance plus informelle : HABITUAL, le Bar central et Canalla Bistro, dont il existe une autre version ouverte en 2016 dans Platea Madrid.
  • Antonio Romero #83: chef du restaurant Suculent, situé sur la Rambla del Raval de Barcelone.
  • Elena Arzak #85: chef basque du célèbre restaurant Arzak à San Sebastián, dans lequel elle a développé le laboratoire Banco de Sabores (Banque de saveurs, en français), afin d’allier tradition et avant-garde.
  • Oliver Peña #92: chef du restaurant Enigma d’Albert Adrià, à Barcelone.


Une année de plus, l’Espagne renforce sa position de puissance gastronomique au niveau mondial, car les chefs espagnols savent associer le respect pour le produit local de qualité optimale à l’innovation et à l’avant-garde. La présence de ces 15 cuisiniers espagnols dans cette liste prestigieuse ne représente que le sommet de l’iceberg constitué par toute une tradition culinaire transmise à travers plusieurs générations, sans jamais perdre leur passion pour la recherche de nouvelles saveurs ou la redécouverte de saveurs déjà connues.

06-10-20 - par Turespaña