Les Voies Vertes en Espagne

25 ans déjà!

Les Voies Vertes en Espagne

Les voies vertes sont d’anciennes voies de chemin de fer abandonnées puis réhabilitées comme parcours non motorisés à l’usage des piétons et des vélos. En 1993, il existait en Espagne plus de 7.600 km de lignes de chemin de fer hors service, dont plus de 2.700 km ont été reconverties en 125 voies vertes qui sillonnent toute l’Espagne, et ce chiffre est en constante évolution. Ces infrastructures représentent un moyen attrayant et durable pour les citoyens de profiter de l’environnement naturel et d’un riche patrimoine ferroviaire. 

 Les voies vertes facilitent la pratique d’une activité de loisir saine et active tout en promouvant un changement de mentalité dans la société en faveur de la mobilité durable. Le modèle des voies vertes tire parti des tracés ferroviaires sur lesquelles elles circulent, offrant ainsi un niveau de facilité et de confort maximum sur l’itinéraire et garantissant l’accessibilité universelle incluant les personnes. Parmi les instigateurs du programme Voies vertes, nous retrouvons le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, qui est également l’investisseur principal dans la création de ces infrastructures à travers le programme Chemins naturels ; la Fondation des chemins de fer espagnols (FFE) en charge de la coordination et de la promotion au niveau national, et le propriétaire de la plupart des terrains ferroviaires : l’Adif. L’engagement actif des Régions autonomes, des gouvernements provinciaux et des mairies, ainsi que la participation enthousiaste de clubs de cyclismes, de groupes écologistes et d’autres collectifs citoyens a permis de mettre en marche et de donner naissance à plus de 2.700 km de voies vertes.

Le programme espagnol des voies vertes est né il y a 25 ans. Avec la Renfe et la FEVE, l’ex-MOPTMA (Ministère des Travaux publics, des Transports et de l’Environnement) avait  demandé à la FFE (Fondation des Chemins de fer espagnols) de se charger de la réalisation d’un inventaire des lignes de chemin de fer abandonnées. En juin 1993, la FFE a présenté une avancée des résultats des recherches lors du séminaire international qu’elle avait organisé à Gijón afin de connaître les initiatives de réutilisation du patrimoine ferroviaire abandonné qui étaient réalisées dans d’autres pays européens et aux États-Unis.

En définitive, c’est un quart de siècle de conception, de projets et de promotion des voies vertes qui s’est écoulé, et il reste encore beaucoup à faire en Espagne. Les voies vertes recèlent un extraordinaire potentiel de développement et de richesse à exploiter, dans le domaine du tourisme durable et sportif, de la santé et de l’intégration sociale, de la mobilité non motorisée des citoyens, tout en constituant une formule exceptionnelle pour continuer à recycler notre précieux patrimoine ferroviaire, car la majeure partie des 5.000 kilomètres de lignes de chemin de fer hors service en Espagne sont susceptibles d’être récupérés pour devenir des voies vertes.

Si vous aimer voyager à vélo et que vous décidez de le faire avec les plus jeunes, ou si vous souhaitez vivre les voies vertes d’une façon différente, alors, Bikefriendly Tours et Tourisme « chez l’habitant » vous simplifieront la vie.

https://www.ingreenspain.es/

11-10-18 - par Oficina Española de Turismo